Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Education, des défis qui attendent le nouveau ministre Affoh Atcha-Dédji
 

Togo: Education, des défis qui attendent le nouveau ministre Affoh Atcha-Dédji

 
 
 
 1908 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 décembre 2019 - 13:50

Affoh Atcha-Dédji (ph)

 

Le nouveau ministre togolais de l’Enseignement primaire et secondaire, Affoh Atcha-Dédji ministre, qui a été nommé hier soir par décret présidentiel pour se joindre au gouvernent a des défis qui l’attendent afin de mettre enseignants et enseignés dans de meilleurs conditions d’études.


Afin de permettre au système éducatif d’avoir une bonne base et de s’épanouir, le nouveau ministre Atcha-Dédji, même s’il lui reste peu de temps avant la fin du mandat Président Gnassingbé, devra faire plus pour accompagner la mesure de la gratuité de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire par une fourniture de manuels et guides du maître en français et en mathématiques à toutes les écoles primaires.


En dehors de cet impératif, il devra élaborer une nouvelle stratégie de construction scolaire basée sur l’approche communautaire avec une implication des communautés à travers les comités de gestion des écoles primaires publiques (COGEP), dans la passation des marchés.


En termes d’amélioration de la qualité du service éducatif au Togo, le nouveau ministre est appelé à se pencher sur l’actualisation des contenus d’enseignement ainsi que l’amélioration de la qualité des enseignements et des apprentissages.


D’autres points non négligeables qui se présentent comme des défis à relever sont d’une part l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants et d’autre part l’assainissement de l’enseignement privé de sorte à relever le défi de la scolarisation dans notre pays.


 

En somme, le nouveau ministre de l’Enseignement primaire et secondaire hérite d’un département dont une partie de ses acteurs en l’occurrence les enseignants brandissent le respect du protocole d’accord signé il y a quelques mois entre eux et le gouvernement.

 

Comme parcours, disons qu’Atcha-Dédji, vice-président du parti Union pour la République (UNIR) au pouvoir au Togo en charge de la région centrale, a dirigé l’ancienne société des télécommunications, Togo Com, qui a été privatisée en novembre dernier.


Rappelons que le portefeuille qui est pourvu était vacant depuis le mois de janvier 2019 dans le gouvernement que dirige le Premier ministre Komi Selom Klassou.


L’entrée du ministre Atcha-Dédji dans le gouvernement porte à 24 le nombre des ministres actuels avec la précision que le ministère de la Défense et des anciens combattants reste rattaché à la Présidence de la République.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


 

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98  95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Formés et laissés sur le carreau, des métrologues lanc...
 
 
Côte d'Ivoire : Formés et laissés sur le carreau, des métrologues lancent un cri d'alarme
Société
 
Côte d'Ivoire : Reprise des cours, des élèves des classes intermédiair...
 
 
Côte d'Ivoire : Reprise des cours, des élèves des classes intermédiaires et leurs enseignants sacrifiés sur l'autel de la COVID-19
Zimbabwe-USA : Mort de George Floyd, Harare convoque l'ambassadeur américain
Société
Zimbabwe-USA : Mort de George Floyd, Harare convoque l'ambassadeu...
Zimbabwe il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : 10 présumés malfrats tentent de piller une usine en construction
Société
Côte d'Ivoire : 10 présumés malfrats tentent de piller une usine...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
RDC : Une nouvelle épidémie d'Ebola se déclare dans le nord-ouest, déjà 4 morts
Société
RDC : Une nouvelle épidémie d'Ebola se déclare dans le nord-ouest...
Congo (RDC) il y a 2 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo: Education, des défis qui attendent le nouveau ministre Affoh Atcha-Dédji
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
L’éducation est devenue vraiment un four à tout mettre pour ne pas dire un garage pour vieux véhicules. Ce demi monsieur qui vient d’être éjecté d’une société de communication très juteuse comme du papier hygiénique usé reprend de la tête comme ministre de l’éducation. On prend alors où va l’école dans ce pays.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement