Mauritanie Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie: Cas d'esclavage signalé dans la communauté noire soninké
 

Mauritanie: Cas d'esclavage signalé dans la communauté noire soninké

 
 
 
 3345 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 24 décembre 2019 - 19:34

Biram Dah Abeid



L’esclavage n’est pas seulement une réalité chez les Arabo-berbères. Il se vit également au sein même de la communauté négro-mauritanienne. Ce lundi 23 décembre, le mouvement IRA a révélé 12 cas d’esclavage dans la communauté soninké.


Biram Dah Abeid donnait une conférence de presse ce lundi. Le leader du mouvement abolitionniste IRA a présenté aux journalistes plusieurs victimes présumées d’esclavage dans la communauté soninké. Elles sont 12 et sont originaires de la région de la vallée du fleuve Sénégal, plus précisément de la région du Guidimakha, dans le Sud-Est mauritanien, à plus de 500 kilomètres de Nouakchott.


L’esclavage sévit dans tous les villages soninkés du Guidimakha, selon Biram Dah Abeid : « Il nous revient de ces localités des complaintes sur certaines dimensions de l’esclavage allant de l’exclusion politique, l’exclusion matrimoniale, l’exclusion terrienne (privation des domaines terriens, des domaines cultivables). Il y a aussi dans les villages soninkés un axe administration : groupe dominant esclavagiste contre les populations esclaves ».


En 2014, la Mauritanie s’est dotée d’une loi criminalisant l’esclavage. Biram Dah Abeid dit avoir lancé une croisade afin que cette loi soit appliquée contre les esclavagistes du Guidimakha.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Mauritanie: Cas d'esclavage signalé dans la communauté noire soninké
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Si triste ce genres de news venant de ce continent. Voici où l'on attend que les pseudo panafricanistes aux passeports français viennent sauver notre continent... Comme quoi nos vrais ennemis et freins ne sont pas les occidentaux mais nous-mêmes dans bien ou la plupart des cas... Un fait... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
vraiment triste qu'en 2020 on doit parler d'esclavage...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement