Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: PETROCI-HOLDING et 48 de ses travailleurs dits temporaires devant la justice pour licenciement abusif avec non paiement des indemnités et dommages et intérêts
 

Côte d'Ivoire: PETROCI-HOLDING et 48 de ses travailleurs dits temporaires devant la justice pour licenciement abusif avec non paiement des indemnités et dommages et intérêts

 
 
 
 5820 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 janvier 2020 - 14:00

La direction de Petroci à Abidjan (archive)


PRETROCI-HOLDING et ses 48 travailleurs dits temporaires seront devant la justice le mercredi 22 janvier 2020. Cette citation à comparaître a été faite le 9 janvier 2020 par Soro Sokafoli, commis à cet effet en présence de Bamba Zoumana demandeur.


Selon une copie de la citation à comparaître, les travailleurs dits temporaires revendiquent le paiement de leur indemnité de licenciement, de gratification, de transport et de congé. Sans oublier, le règlement des dommages et intérêts pour licenciement abusif, dommages et intérêts pour non délivrance de certificat de travail, dommages et intérêts pour non délivrance de lettre de licenciement et dommages et intérêts, pour non déclaration à la CNPS.


Pour règlement de ce conflit de travail qui oppose les travailleurs dits temporaires à leur ex employeur, la Société PETROCI-HOLDING, les deux parties ont sollicité par correspondance en date du 20 juin 2019, l'intervention de l'inspecteur du travail dans le but de faire appliquer le décret n°96-194 du 07 mars 1996 relatif au travail temporaire.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

«La convention qui lie l'entrepreneur de travail temporaire à l'utilisateur est une convention de prestation de service. L'objet de cette convention est l'exécution, d'une mission dont la durée est limitée à trois mois, renouvelable trois fois par période d'un mois au maximum, » précise, l'article 23 du décret.


Les parties ont été convoquées les 9 et 23 juillet, puis le 5 août 2019 pour tentative de conciliation. Assistés par leur organisation syndicale, ces travailleurs affirment être à la disposition de PETROCI-HOLDING par les sociétés, RMO et SNS durant plusieurs années.


De ce fait, PETROCI-HOLDING, Société utilisatrice devient donc leur employeur et ce conformément à la réglementation en vigueur.


 

Cette position a été rejetée par le représentant de PETROCI-HOLDING qui décline sa responsabilité dans le traitement de ces travailleurs dits temporaires. La situation des travailleurs étant en contradiction avec le décret et face à la divergence des points de vue des parties, la tentative de conciliation a échoué.


Raison pour laquelle, les deux parties se retrouveront le mercredi 22 janvier 2020 devant la justice ivoirienne pour le règlement de ce différend.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Justice
 
Côte d'Ivoire : Vers l'annonce ce soir de libération des pro-Soro ?
 
 
Côte d'Ivoire : Vers l'annonce ce soir de libération des pro-Soro ?
Justice
 
Côte d'Ivoire : CPI, pour l'OIDH l'appel de Bensouda sera rejeté, 3ème...
 
 
Côte d'Ivoire : CPI, pour l'OIDH l'appel de Bensouda sera rejeté, 3ème mandat de Ouattara «il appartient au Conseil Constitutionnel de trancher»
Côte d'Ivoire : Casse de la BCEAO, en 2018, Laurent Gbagbo n'a pas été condamné par contumace
Justice
Côte d'Ivoire : Casse de la BCEAO, en 2018, Laurent Gbagbo n'a pa...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Condamné en première instance à 12 mois de prison avec sursis, Fabrice Sawegnon relaxé en appel
Justice
Côte d'Ivoire : Condamné en première instance à 12 mois de prison...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Quatre projets de lois organiques présentés par Sansan Kambilé adoptés par le Sénat avant l'Assemblée nationale
Justice
Côte d'Ivoire : Quatre projets de lois organiques présentés par S...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: PETROCI-HOLDING et 48 de ses travailleurs dits temporaires devant la justice pour licenciement abusif avec non paiement des indemnités et dommages et intérêts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Pas terrible tout ça pour l'image de petroci, mais rien d'étonnant quand tu regardes leur direction, un ramassis de voleurs
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Oui.. la direction de petroci... Un veritable ramassis de voleurs dioula rattrapés... tes semblables, militants du rdr..
 
 il y a 6 mois
couly
normal, ils prennent le peuple pour de la merde et aiment exploiter les gens pour leur profit
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mercedes benz
si l inspection du travail faisait son travail,ils y trouveraient dans toutes cet sociétés de renom, des centaines de cas tel petroci. mais la corruption et pressente
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Dites-moi le rôle de ces sociétés de placement ( RMO & SNS ) si ce n’est pas de spolier les pauvres travailleurs.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
GUNICAO
comment des travailleurs temporaire peuvent acceptés d'être dans ses conditions de travail pendant 14 ans, 5 ans. cela se passe beaucoup à la zone industrielle de yopougon. J'ai moi même conseillé des travailleurs dans les mêmes conditions d'aller faire autre choses que de se laisser abuser mais ce jour la j'ai la chance car la majeur partie de ces travailleurs m'en voulaient. Mais c'est anormal d'accepter soi même de ruiner sa vie en acceptant d'être occasionnel pendant des années. Y'a tellement de moyen de s'en sortir. Des monsieur qui ont des muscles, la forces mais qui acceptent volontiers d'être des contractuels pour des salaires très dérisoires.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement