Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Orpaillage illicite, 31 clandestins étrangers interdits de paraître sur le territoire ivoirien dont 8 chinois, 1 togolais et 22 burkinabés
 

Côte d'Ivoire : Orpaillage illicite, 31 clandestins étrangers interdits de paraître sur le territoire ivoirien dont 8 chinois, 1 togolais et 22 burkinabés

 
 
 
 7593 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 février 2020 - 13:34

Jean-claude Kouassi ce jeudi à Abidjan (ph KOACI)



La lutte contre l’orpaillage illégal porte ses fruits en Côte d’Ivoire grâce à la création de la Briarde de répression des infractions au code minier. En un an de d’activité, la Brigade de répression des infractions au code minier a diligenté des opérations de répression dans 27 départements répartis dans 13 régions administratives.


Jean-Claude Kouassi, ministre des Mines et de la géologie a affirmé à la presse au cours de la tribune d’échange, les rendez-vous du gouvernement organisée par le CICG que le bilan réalisé par la Brigade est reluisant.


Selon lui, 222 sites d’orpaillage clandestin ont été effectivement traités, 139 personnes interpellées et déférées, 139 pelles hydrauliques, 123 motopompes, 51 générateurs, 81 motocyclettes, 27 groupes électrogènes et divers autres matériels et produits toxiques ont été saisis.


Au plan judiciaire, 14 condamnations ont été prononcées par les tribunaux répressifs avec pour bilan, 57 condamnations à de la prison ferme dont, 3 condamnés à 10 ans ferme chacun, 50 condamnés à 24 mois ferme chacun, 1 condamné à 12 mois ferme. Sans oublier des amendes à payer à l’Etat de Côte d’Ivoire à hauteur de 2.720.000.000 FCFA.


 

Des confiscations des fusils, des sacs de minerai, des motopompes ont été réalisés au profit de l’Etat de Côte d’Ivoire et des dommages et intérêts à hauteur de 630.000.000 FCFA sont à verser au ministère des Mines et de la géologie.


Il faut également ajouter des dommages et intérêts à hauteur de 50.000.000 FCFA à verser à l’Etat, des dommages et intérêts à verser à la SODEFOR à hauteur de 118.000.000 FCFA.


Par ailleurs 31 clandestins étrangers sont interdits de paraître sur le territoire ivoirien dont 8 chinois, 1 togolais et 22 burkinabés et 1 ivoirien interdit de paraître sur le territoire ivoirien pendant 3 ans sauf dans sa localité de naissance et 1 autre ivoirien privé de droits civiques pendant 5 ans.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Jean-claude Kouassi a fait mention du développement de la petite mine. Il a annoncé que cinq mesures clés ont été identifiées. Il s’agit de l’ouverture de 6 nouveaux sites d’apprentissage de l’artisanat minier pour porter à 10 le nombre de « chantiers-écoles », ce qui permettra à terme de former au moins 1000 artisans miniers par an, de l’accélération de la délivrance des autorisations d’exploitation minière artisanale et semi-industrielle aux requérants remplissant les conditions prévues par la réglementation minière.


Il s’agit également de la réactivation des Comités techniques locaux (CTL) pour éviter les recolonisations, de l’ouverture au profit des artisans miniers de nouveaux couloirs minéralisés après ceux de Daoukro et de Yakassé-Attobrou et enfin de la mise en œuvre effective des accords de coopération conclus dans le domaine des mines et carrières avec le Ghana et le Burkina Faso.


Le ministre a annoncé l’audit très prochain des Comités de développement locaux miniers dont les bureaux sont composés d’élus, de chefs et présidés par les Préfets et sont installées formellement avec des arrêtés. Ces audits seront réalisés afin que d’inciter leurs responsables à la bonne utilisation des ressources destinées aux populations.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Les Patrons des entreprises retiennent de Gon, un hom...
 
 
Côte d'Ivoire : Les Patrons des entreprises retiennent de Gon,  un homme du  dialogue constant et efficace public-privé
Economie
 
Côte d'Ivoire : Phénomène de placements illégaux d'argent refait sur...
 
 
Côte d'Ivoire :   Phénomène de placements illégaux d'argent refait surface, le Gouvernement ordonne le remboursement de 30.000 souscripteurs sur le territoire national
Côte d'Ivoire : Reprise totale du trafic marchandises le mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne ferroviaire, d'Abidjan à Ouagadougou
Economie
Côte d'Ivoire : Reprise totale du trafic marchandises le mercredi...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan,  signature du procès-verbal de l'entrée en vigueur de la concession
Economie
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan, signature du...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
Economie
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
Burkina Faso il y a 5 jours
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Orpaillage illicite, 31 clandestins étrangers interdits de paraître sur le territoire ivoirien dont 8 chinois, 1 togolais et 22 burkinabés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
La sanction est tombée... FERMETÉ... FERMETÉ... FERMETÉ... En tant qu'observateur, force est de constater que seul ce gouvernement a pris le taureau par les cornes pour lutter contre ce fléau... On avance...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Rire, la malhonnêteté haute gamme. Tu prétends être chrétien, mais on dirait que tu n'as pas peur de votre jugement dernier hein! Ou bien toi même tu n'y crois pas, rire, éwladé.
 
 il y a 4 mois
Peace101
Je n'espère pas, en tant que Chrétien, être compris avec la vérité par un kôkôki animiste de surcroît de cette tribu (d'un exilé dont je tairai le nom maudit)... Donc, on avance...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Vous BAVARDEZ TROP...... ils sont toujours présents dans nos regions.... Qui peut lutter contre ces orpailleurs Burkinabés qui dirigent notre pays ??? . Quand vous les chassez á un point "A"; ils réapparaissent aux points "B-C-D-............,Z"......... Si le FPI est au pouvoir, est ce qu'un Burkinabé pourrait creuser notre terre ?????, et aussi si le FPI était encoe aus pouvoi, les Bétés et "les vilains masques des 18 montages; auraient chassé la plupart des Baoulés , planteurs de leurs regions... Nous ne savons plus qui du FPI et du RDR ..... peut "sauver" note pays de certains maux..... Le PDCI me parait être un peu équilibré dans ce domaine..... Ouassenan Koné est ENCORE VIVANT.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement