Guinée Bissau Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée Bissau : Malgré la contestation de son adversaire, Embalo insiste qu'il sera « investi » ce jeudi
 

Guinée Bissau : Malgré la contestation de son adversaire, Embalo insiste qu'il sera « investi » ce jeudi

 
 
 
 3320 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 février 2020 - 10:45

Umaro Sissoco Embalo



 La confusion règne autour de la présidentielle Bissau Guinéenne remportée, selon la commission électorale par le candidat de l’opposition Umaro Sissoco Embalo.


Déclaré vainqueur de la présidentielle avec 53,55% des voix , Umaro Sissoco Embalo a déclaré qu’il sera bien et bel investi Président de la Guinée Bissau ce jeudi.


 

"Dans un esprit d'unité et de concorde nationale, j'invite tous mes compatriotes à la cérémonie de mon investiture qui aura lieu demain" jeudi, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux.


Sa victoire est pourtant contestée par son rival Domingos Simoes Pereira du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), arrivée deuxième avec 46,45% et qui a saisi la cour suprême.


 La Cour suprême, a demandé à la commission électorale de ré-vérifier les procès-verbaux, ce qu’elle dit avoir déjà fait .


Petit pays d'Afrique de l'Ouest de 1,8 million d'habitants, la Guinée Bissau est en état de crise politique permanente et est abonnée aux putschs.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Guinée Bissau : Malgré la contestation de son adversaire, Embalo insiste qu'il sera « investi » ce jeudi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah, moi je dis hein...yé dit oh...yé dis dêh... Il faut avancer... 53 pourcent m'a lair solide comme marge... Le peuple a parlé... AVANÇONS...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement