Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ils volent et exigent une rançon pour ramener le butin
 

Côte d'Ivoire : Ils volent et exigent une rançon pour ramener le butin

 
 
 
 9940 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 février 2020 - 10:07


Des voleurs rattrapés juste pour leur cupidité, c'est la nouvelle histoire dénouée par le commissaire Tiegnon au commissariat du 34 ème arrondissement d'Abobo, dans la nuit de vendredi à samedi. 


Les faits, le 12 février au quartier Belleville de la commune, dans un maquis trois clients malintentionnés avaient réussi à soustraire le porte-monnaie d'une gérante alors qu'elle était affairée à satisfaire d'autres clients. Préjudice, la somme de 350.000frs et un téléphone portable. Les quidams s'étaient alors retirés sans jamais éveiller de soupçon. 


Mais voilà que contre toute attente, une semaine après les faits, de nouveau joignable la victime est incessamment harcelée par ses forbans. Lesquels lui proposent un deal : La somme de 100.000 Fcfa contre son téléphone portable volé. 


Intriguée par ce revirement de situation, la gérante confie donc son sort au commissariat du 34ème arrondissement. Et la suite, quand le commissaire Tiegnon se saisit des faits, par un véritable stratagème, vendredi l'un des scélérats est vite ôté de son nid avec le butin. En avouant sa déchéance devant les faits, ce dernier dénonce également ses deux acolytes, interpellés samedi nuit. 


 

Il s'agit des nommés: Allo Jocelyn 21 ans footballeur, Bamba Ben Moustapha 20 ans Footballeur, et Amah Simon Pierre 16 ans élève domicilié à Abobo Belle Ville. 


Tous reconnus par la gérante comme étant des clients le jour du vol, ils ont été écroués samedi nuit derrière les barreaux, en attendant de répondre de leurs actes devant un tribunal. 



Adriel 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire radiation depuis 2020 de Gbagbo, le PPA-CI cherche-t-il "autre chose" que son retour sur la liste electorale?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Locales 2023, hommage à Ouattara, en font-ils trop ?
 
3174
Oui
60%  
 
1969
Non
37%  
 
115
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ils volent et exigent une rançon pour ramener le butin
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
BRAVO á ce commissaire Tiegnon, fait du TRES BON boulo á Abobo-la-guerre.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
La CIV multiculturele en pleine action, dirait-on ? Riresss... Ceux-là oh, ils sont bêtes wahhaaa, c'est leur comme ça ? Donc, on doit vous payer pour ramener le butin ? Ce paiement là, c'est frais de transport wahhaaa, c'est récompense pour service rendu ? Riresssss... Allô police, ceux là sont tellement bêtes et clowns qu'il est mieux de les laisser partir... Riresssss... Sans blagues... Un peu d'humour ce beau weekend...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mais personne n'a de sens de l'humour à KOACI ou quoi ? Parce que je mentionne des comportements de tribuns, on séquestre... Ehhh... Yako... Lighten up people... Life goes on...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu n'as pas un sens d'humour comme DRAMANE, comparable au Tsar Russe du 16eme appelé :" Ivan , le TERRIBLE " qui parait être l'un des plus grands cruels depuis 2000 ans....... C'est Soro Guillaume et Gbagbo qui aiment parler avec HUMOUR....
 
 il y a 3 ans
SRANBLE DEH
L'émergence n'est pas encore à Abobo? Rire, vous aviez voté l'illusion, vous récoltez le désespoir.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ces trois(3) voyous ont une physionomie RDR .....
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter