Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun   : Remous autour de l'élection des tous premiers maires des 14 plus grandes villes
 

Cameroun : Remous autour de l'élection des tous premiers maires des 14 plus grandes villes

 
 
 
 1584 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 mars 2020 - 08:12

Hôtel de ville de Yaoundé (Ph)



Au Cameroun, l’élection des tous premiers maires des 14 plus grandes villes du pays qui remplacent les délégués du gouvernement nommés, ne se fait pas sans remous.


Selon l’article 246 (1) du CTD, le maire de la ville, conseiller municipal de ladite communauté urbaine, est une personnalité autochtone de la région de rattachement de la communauté urbaine.  

Les maires des villes et leurs adjoints sont tous élus par un collège constitué de l’ensemble des conseillers municipaux des communes d’arrondissement de la ville.


Les 14 plus grandes villes du pays sont concernées par cette élection (Yaoundé/Centre, Bafoussam/Ouest, Limbe et Kumba/Sud-Ouest, Douala, Edéa et Nkongsamba/Littoral, Bertoua/Est, Garoua/Nord, Maroua/Extrême-Nord, Ngaoundéré/Adamaoua, Ebolowa et Kribi/Sud, Bamenda/Nord-ouest.)


Le Rdpc majoritaire dans les conseils municipaux se taille la part du loin. Le parti au pouvoir va prendre le contrôle des 13 grandes villes sur 14.


 

Une seule ville échappe au parti au pouvoir. La ville de Ngaoundéré (Adamaoua) sera contrôlée par l’opposition. Le maire de la ville est issu des rangs de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp).


Remous 


Les candidats se bousculent pour l’élection du maire de la ville. La direction du parti au pouvoir impose des listes de candidats.

Dans certaines villes l’élection des maires est marquée par des tensions.


A Douala et à Maroua, les conseillers municipaux ont refusé d’appliquer à la lettre cette instruction du secrétaire général du comité central du parti au pouvoir.


Dans ces deux villes, l’élection du maire est reportée à ce mercredi. 

 Pour rappel, l’élection des tous premiers maires des villes est prévue par le Code général des collectivités territoriales décentralisées (CTD).


 

Le CTD avait été adopté par le parlement puis promulgué faisait partie des recommandations du Grand dialogue national, tenu à Yaoundé du 30 septembre au 4 octobre 2019.




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement