Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les candidatures d'entrée à  l'école supérieure du pétrole et de l'énergie (ESPE) sont ouvertes
 

Côte d'Ivoire : Les candidatures d'entrée à l'école supérieure du pétrole et de l'énergie (ESPE) sont ouvertes

 
 
 
 8548 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 mars 2020 - 14:22

Un appel à candidatures a été lancé ce lundi pour l’entrée à l’école supérieure du pétrole et de l’énergie (ESPE).


L’ESPE ouvrira ses portes en septembre 2020. Les intéressés peuvent postuler en ligne (espe.inphb.ci) jusqu’au 30 avril prochain.


Cette formation est dispensée en anglais sur 16 mois et débouchera sur deux diplômes. L’étudiant aura un double diplôme INPHB / IFP-School. A savoir un de l’Institut Français du Pétrole et un autre de l’INPHB. Mastères Spécialisés : Un dans l’Amont pétrolier (exploration-production des hydrocarbures) et Un dans l’Aval pétrolier (transformation des hydrocarbures et distribution des produits pétroliers).


L’ESPE va contribuer au renforcement de capacité des étudiants dans les secteurs du pétrole et de l’énergie, pour l’IFP-School.


Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les candidatures d'entrée à l'école supérieure du pétrole et de l'énergie (ESPE) sont ouvertes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah oui, les temps ont vraiment changé... Maintenant, tout est clair et en plus les listes parallèles sont des choses du passé. Ah, on se rappelle, avec les animaux sauvages frontistes du chien gbagba, c'était la norme... On avance ....
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Oui oui! Les temps ont vraiment changé. Sous GBAGBO, certes, il y avait des «listes parallèles» selon ce fils de la djandjou de pondeuses aux hémorroïdes exsudantes fétides mais, tout ivoirien d'origine culturelle et religieuse diverse pouvait entrer dans la fonction publique s'il avait les moyens. L'injustice sociale que nous dénoncions reposait sur la sélection en fonction du pouvoir financier du candidat et de ses relations. Or, sous le chien et violeur de sindou, qui a avoué pupubliquement qu'il fallait faire un «rééquilibrage ethnique» (un argument défendu par l'horrible CHARTE DU NORD), le seul critère, en plus des moyens financiers (qui ont été multipliés par deux ou par trois selon le niveau pour réussir aux concours), le rattrapage ethnique EST devenu la norme désormais admise. Il suffit de faire un tour dans les différents ministères pour voir la nouvelle génération de ces sauvages et abrutis assimilés au rdr analphabètes, incapables de construire une phrase et un rapport de mission corrects.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Qu'aboie-t-il encore mon chiot suiveur copieur-colleur ? Oui, demande à ta pondeuse effritée et débridée (en bas) de t'expliquer la charte des guébiés quand le vétérinaire aura fini de l'asceptiser elle et ses fosses animales... Okay ? Pinhead de lignée de two-two pinheads... On avance...Les temps ont vraiment changé...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Ouh la la!!! Tu es déjà épuisé le tocard ?! Oui, la lignée de sodomites, je suis le miroir qui te renvoie le reflet ta laideur morale. Abrutis. Tu sens vraiment que tu avances alors que tu es plutôt aspiré dans les hémorroïdes béantes, exsudantes et puantes de ta prostituée de génitrice?! Petite cervelle. Lolll
 
 il y a 2 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter