Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Lutte contre la surpopulation carcérale, 120 personnes placées sous contrôle judiciaire
 

Côte d'Ivoire: Lutte contre la surpopulation carcérale, 120 personnes placées sous contrôle judiciaire

 
 
 
 2513 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 mars 2020 - 12:48

(Ph Koaci) L'ObsLiD et les participants à son atelier


En Côte d'Ivoire selon les observations, l’usage excessif de la détention préventive a contribué au phénomène de la surpopulation carcérale. Le nombre de personnes incarcérées suite à un ordre de la mise en détention, et non condamnation, a subi une forte augmentation au fur des années en effet.



Dans les sillages donc de la réforme judiciaire, l'observatoire des lieux de détention (ObsLiD) a mené une réflexion lundi à la commission nationale des droits de l'homme (CNDH), sur l'opérationnalisation des mesures alternatives de détention. 

L'atelier présidé par Paul Angaman, leader de l'ObsLiD, a réuni plusieurs acteurs de la société civile œuvrant pour l'amélioration des conditions carcérales en Côte d'Ivoire, notamment avec la participation du CNDH, et de la direction des affaires civiles et pénales, principalement autour du thème "Comment rendre opérationnelles les alternatives à la détention ?". 


De fait, alors qu’elles sont souvent perçues comme des faveurs accordées aux auteurs d'infractions, les alternatives à la détention représentent des mesures véritablement contraignantes, liant les auteurs d’infraction à diverses obligations, pour les interroger sur leur mode de vie et pour prévenir les récidives. 

Entre contrôle judiciaire, détention préventive et travail d'intérêt général on en distingue deux sortes: les alternatives avant jugement, et les alternatives après jugement. 


 

Ainsi pour leur opérationnalisation, la principale difficulté réside encore selon Paul Angaman dans la volonté des décideurs. " Les alternatives à la détention avant jugement sont déjà en marche, mais les alternatives après jugement, en l'occurrence le travail d'intérêt général, restent encore assujetties à la prise d'un décret" s'est il expliqué. " On enregistre déjà 120 personnes placées sous contrôle judiciaire par les tribunaux de Yopougon et Plateau pour les alternatives avant jugement" a t-il aussi révélé, de fait une solution efficace contre la surpopulation carcérale en Côte d'Ivoire. 


Quant à la remédiation de ces insuffisances " Nous comptons multiplier les plaidoyers auprès des décideurs" a assuré le président de l'ObsLiD


Cet atelier visait pour son objectif le renforcement des capacités des membres de la société civile en alternative de la détention, mais à les munir de moyens nécessaires pour mener des plaidoyers efficaces. 


 

Adriel 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Justice
 
Ghana : Liberté provisoire pour un jeune qui a défié et proféré une m...
 
 
Ghana :  Liberté provisoire pour un jeune qui a défié et proféré une menace contre Akufo-Addo
Justice
 
Côte d'Ivoire : Scandale immobilier, se disant grugés par Mambo Yapi,...
 
 
Côte d'Ivoire : Scandale immobilier, se disant grugés par Mambo Yapi, des souscripteurs s'interrogent après sa libération
Côte d'Ivoire :  Poursuivi suite à une vingtaine de plaintes, Yapo Ebiba François alias « Serges Koffi Le Drone » encourt une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans (Parquet)
Justice
Côte d'Ivoire : Poursuivi suite à une vingtaine de plaintes, Yap...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
Togo :  Réaction des avocats d'Agbéyomé après le renvoi de leur recours à la Cour constitutionnelle
Justice
Togo : Réaction des avocats d'Agbéyomé après le renvoi de leur r...
Togo il y a 2 semaines
 
Côte d'Ivoire : Affaire Le Drone, Étienne M'Ponon placé sous mandat de dépôt, voici les accusations retenues
Justice
Côte d'Ivoire : Affaire Le Drone, Étienne M'Ponon placé sous mand...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Lutte contre la surpopulation carcérale, 120 personnes placées sous contrôle judiciaire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Je suis CONTRE la "surpopulation" á la MACA et autres prisons dans notre pays.... Un prisonnier est aussi un ETRE HUMAIN qui a les memes DROITS que ceux qui vivent en dehors de la prison.... Moi @SRIKA; quand j’étais en prison chez les blancs, j'ai compris pourquoi de nombreux blancs préfèrent aller tout le temps quand je les avais interrogé en prison ainsi que les grands dealer de drogue et malfrats.... ils sont très bien traités en prison, comme "des princes", et en plus un pays comme le Royaume-Uni(Angleterre).... si tu es condamné á une peine ferme de prison, on te fais SORTIR si tu fais la MOITIÉ de ta peine .... par exemple, si tu es condamné á 10 ans... tu sors de la prison après 5 ans....... Mais ce systeme, ne PEUT JAMAIS s'APPLIQUER en COTE d'IVOIRE..... si ce systeme est appliqué en CI(225); TOUS les "petits djoulas" musulmans vont multiplier leurs crimes par 1000
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Cancre vié athée sriki... Un prisonnier est privé de ses droits de mouvement et d'association pour commencer. Donc par définition, il n'a pas les mêmes droits que tout citoyen. What's wrong with you? Ceci dit, je préconiserais deux solutions. De un, augmenter le nombre de juge pour statuer définitivement sur les cas pour libérer ceux qui gagne leur procès. De deux, construire plus de prisons. Y'a pas de mal à cela. Notre pays comprend pratiquement le même nombre de facilités que dans les années d'après indépendance. Mais la population a doublé (et y'a plus de chiens sauvages aussi.) Avec la population qui croit c'est pas magie, il y'aura surpopulation si les capacités ne croient. On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Je parle des droits humains et NON des vulgaires droits 8que tu cites ... est ce "Yacou le Chinois " ne faisait pas ce qu'il voulait a la MACA ?????
 
 il y a 2 mois
Peace101
Et puis, n'oublions pas aussi que c'est dans cette optique que les microbes sauvages frontistes ont été amnistiés par la magnanimité du PR. Donc, d'une pierre deux coups, dirait-on... Ou bien ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu Tu restes in vrai IGNORANT.........suiveur et EXTREMISTE AVEUGLE de DRAMANE.... j'ai ete TRES CLAIR dans mon poste. Les prisonniers forment des associations officieuses dans des prisons et meme certains dirigent leurs business hors de la prison....etc etc....chez moi, la SEUL contraite est que tu ne peux pas sortir...si non a part cela ce que les gens font au dehors les prisonniers font eux aussi les memes choses en prison
 
 il y a 2 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement