Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les conseillers de Soro confirment avoir initié les procédures internationales pour la libération de leurs détenus
 

Côte d'Ivoire : Les conseillers de Soro confirment avoir initié les procédures internationales pour la libération de leurs détenus

 
 
 
 7073 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 avril 2020 - 11:06

Maîtres Affoussy BAMBA, William BOURDON, Emmanuel DAOUD, Charles CONSIGNY et Robin BINSARD, Conseillers de Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, confirment ce mardi, avoir d’ores et déjà initié les procédures internationales et françaises suivantes afin de mettre fin à ce qu’ils qualifient de persécutions politiques.


Ils relèvent entre autres, avoir saisi en urgence du Groupe de travail sur la détention arbitraire à Genève le 03 février dernier.


« Ce groupe de travail rattaché aux Nations Unies a d’ores et déjà accusé réception de ce recours dont l’examen est actuellement en cours. Saisines du rapporteur spécial sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression et du rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats. Saisine du Comité des droits de l’homme de l’Union interparlementaire (UIP) qui traite des plaintes relatives à des violations des droits de l’homme dont sont victimes, étant précisé qu’un dialogue soutenu s’est déjà engagé avec ce comité. Saisine aux côtés de nos confrères ivoiriens, membres du collectif de défense, de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). Dépôt d’une plainte auprès du Procureur de la République de Paris des chefs de captation illicite de la vie privée, transmission et diffusion d’un montage illicite et tentative d’escroquerie au jugement, visant notamment M. Akim LAACHER, M. Olivier BAZIN, M. Francis PEREZ et M. Richard ADOU », relèvent-ils.


Les avocats de l’ex chef du parlement disent attendre de ces recours et notamment de la saisine du Groupe de Travail sur la Détention Arbitraire une décision urgente, reconnaissant le caractère parfaitement arbitraire de ces détentions afin de contraindre les autorités ivoiriennes à mettre en liberté l’ensemble des requérants.


 

« Ces différents recours ont pour objet également de faire constater les graves violations des droits de l’homme intervenues ces derniers mois en Côte d’Ivoire, attendant des institutions onusiennes et de l’Union Interparlementaire que soient prises toutes résolutions ou décisions, notamment d’ouverture d’enquête, de sorte qu’il soit mis un terme à ces détentions arbitraires et plus généralement à l’ensemble des persécutions de nature strictement politique, intervenu à l’encontre des collaborateurs ou proches de Monsieur Guillaume Kigbafori SORO depuis le 23 décembre 2019 », conclu l’ex-ministre de la communication et ses collègues dans leur communiqué de presse dont KOACI s’est procuré une copie.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Congo : Evacué en Turquie, le général Jean Marie Mokoko « va beaucoup...
 
 
Congo : Evacué en Turquie, le général Jean Marie  Mokoko « va beaucoup mieux », selon ses proches
Politique
 
Côte d'Ivoire : Manifestations de rue contre la candidature de Ouattar...
 
 
Côte d'Ivoire : Manifestations de rue contre la candidature de Ouattara, 07 personnes déférées à Gagnoa
Afrique :  Recettes d'Obasanjo à la jeunesse pour l'alternance
Politique
Afrique : Recettes d'Obasanjo à la jeunesse pour l'alternance
Afrique il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire :  Le RHDP annonce l'investiture de Ouattara le 22 août et met en cause, Bédié et Simone Gbagbo dans les débordements de Daoukro et Bonoua
Politique
Côte d'Ivoire : Le RHDP annonce l'investiture de Ouattara le 22...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Après avoir demandé pardon, S Kelly ressort libre du tribunal, 12 mois de prison avec sursis
Politique
Côte d'Ivoire : Après avoir demandé pardon, S Kelly ressort libre...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les conseillers de Soro confirment avoir initié les procédures internationales pour la libération de leurs détenus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
A VRAI DIRE
Laisser le petit gros dans sa bulle. Nous on AVANCE et surtout restons concentrés. le groupe de travail est en confinement veuillez revenir après les élections présidentielles. Merci.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Toi ta chute dans un ravin n'est pas loin, avance seulement.
 
 il y a 4 mois
fmk
franchement on s'en tape, nous c'est notre avenir qui nous intéresse pas ceux qui ont organisé un coup d'Etat et qui vivent peinards ...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Hum et pourtant....
 
 il y a 4 mois
Zezeto
Donc vous pensez que ce groupe de travail dispose d'un pouvoir coercitif sur la justice ivoirienne?
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Andyko
Groupe de quel travail ? Petit rebelle notoire et incorrigible qui à endeuillé le pays et mis ma ville de rêve (bouake) en retard pour un quart de siècle !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
c'est qui ce petit gros , ah oui on dit que affolle sita est enceinte lol que c'était une djandjou sous la rébellion tout les com zone on zazou ca lol vraiment affolle sita tu es pas enceinte quand même pardon les gens se cherche toi tu danses zaoulli lol si la honte ...faut vous attraper la bas et nous foutre la paix on s'en gnane de vous
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaahhh.... Pou... Pou... Pou... Pouaaaahhh.... Fait très très très divers venant d'un mosquito... Nous avons d'autres éléphants plus gros à fouetter actuellement avec notre guerre sans merci contre cet ennemi mortel invisible...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement