Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun - Centrafrique : Tensions diplomatiques entre Yaoundé et Bangui pour cause d'importation de Coronavirus
 

Cameroun - Centrafrique : Tensions diplomatiques entre Yaoundé et Bangui pour cause d'importation de Coronavirus

 
 
 
 3455 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 mai 2020 - 10:46

Paul Biya et Faustin Archange Touadera


Les Camerounais sont stigmatisés en République centrafricaine pour cause de Coronavirus. Le ministre centrafricain de la Santé publique et de la population avait accusé les camerounais d’avoir importé le Coronavirus dans son pays.


Conséquence, les Camerounais en Centrafrique sont obligatoirement soumis au test de dépistage du Coronavirus.


Dans une note, le patron centrafricain de la Santé publique, avait explicitement demandé à toutes les personnes en provenance du Cameroun de se soumettre "impérativement" au test de dépistage du Covid-19.


La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca), avait elle aussi interdit aux transporteurs camerounais qui livrent les produits dans ce pays voisin, dont des denrées de première nécessité, l’accès en RCA.


L’interdiction a été levée 4 jours après le tollé médiatique et le mouvement d’humeur des transporteurs camerounais.

 

Mercredi, le Cameroun a exprimé son indignation face au traitement infligé à ses ressortissants. Le chargé d’affaires de l’ambassade de la RCA au Cameroun a été convoqué mercredi au ministère des Relations extérieures (Minrex).


 

Il s’est porté garant de transmettre " fidèlement" l’indignation des autorités camerounaises au gouvernement centrafricain. 

 

Dépendance 


Le Corridor Douala (Cameroun)-Bangui (RCA) est long de 1500 km. Il est desservi par plus de 5 000 camionneurs. N’ayant aucun accès à la mer, la Centrafrique est dépendante du Cameroun. 


Dans une étude de 2019, la Banque africaine de développement (BAD) a révélé que l’accord entre les deux parties prévoit 60% des transporteurs camerounais et 40% des centrafricains. Pourtant, seulement 5 conducteurs sur 5000 sont centrafricains ajoutait l’étude. A l’analyse, de cette étude, le Cameroun totalise 4995 camionneurs sur 5 000 qui ravitaillent la Centrafrique en produits alimentaires et marchandises diverses. 


Par ailleurs, la République Centrafricaine a frôlé l’embargo lorsque, le 13 mars 2020, les autorités camerounaises ont décidé de fermer les frontières maritimes, aériennes et terrestres pour lutter contre la pandémie de Covid-19.


Bangui (RCA) et Ndjamena (Tchad) ont protesté. Trois jours plus tard, le gouvernement camerounais recule et annonce que les " échanges commerciaux avec l’étranger vont se poursuivre en particulier avec le Tchad et la République Centrafricaine, sans préjudice des contrôles sanitaires des conducteurs ", précise le communiqué rendu public le 17 mars. 


 

Selon l’observatoire de la complexité économique, le Cameroun a perçu 362 000 dollars d’importations de la RCA en 2017 sur un total de 5,6 milliards dollars. Et, 43,6 millions de dollars sur 4,27 milliards de dollars d’exportations. 


En rappel, en décembre 2013, des centaines de milliers de centrafricains ont été forcés de fuir leur pays pour cause de violences des groupes armés tuant les civils, pillant les maisons et incendiant les villages.  


Selon le HCR, plus de 275 000 réfugiés centrafricains s’étaient établis au Cameroun. Les medias relèvent régulièrement leur présence dans les plus grandes villes camerounaises. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Cameroun : Coronavirus, avec 1430 personnes infectées dont 692 actives, le Came...
Les autorités centrafricaines classent désormais leur voisin camerounais parmi un pays à risque du fait de nombre élevé de personnes infecté...
Cameroun | Santé      il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement