Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fonds PEPT, Abidjan à la recherche de 10 milliards de FCFA pour l'électrification de 400 mille ménages à la fin 2020
 

Côte d'Ivoire : Fonds PEPT, Abidjan à la recherche de 10 milliards de FCFA pour l'électrification de 400 mille ménages à la fin 2020

 
 
 
 2282 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 mai 2020 - 21:41


Le projet de loi ratifiant l’ordonnance n°2018-809 du 24 octobre 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds pour le Programme Electricité pour Tous (Fonds PEPT) a été examiné puis voté à l’unanimité des 16 membres de la Commission des Affaires économiques et financières (CAEF) du Sénat au cours de sa séance du jour.


Ce projet de loi a été présenté par Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables qui a rappelé que le fonds a été mis en place en 2014 et ce programme permet de payer 1000 FCFA au lieu de 150 000 FCFA et le reliquat est payable sur 10 ans. Il a ajouté que depuis la mise en place de ce fonds, le Gouvernement a pu mobiliser des ressources notamment avec ses partenaires techniques et financiers. 

Qu'elle est le bilan à la date d’aujourd’hui et les ressources, mobilisées.


«A la date d’aujourd’hui nous avons pu mobiliser environ 50 milliards FCFA sur le fonds PEPT. Et les 50 milliards FCFA se répartissent comme suite, la Banque Mondiale pour environ 14,20 milliards FCFA, l’Union Européenne 9,5 milliards FCFA, ARD pour environ 11 milliards FCFA, et la Banque Africaine de développement pour environ 15 milliards F CFA. C’est l’occasion de rappeler que l’objectif du gouvernement sur la période 2019-2020 était de permettre à 200 000 ménages par an c'est-à-dire 400 000 ménages sur deux ans d’avoir accès au PEPT. Sachant que le PEPT aujourd’hui c’est 150 000 F CFA par branchement, donc pour 400 000 ménages c’est 60 milliards FCFA dont nous avons besoin pour pouvoir mettre en place le PEPT sur deux ans, » a répondu l'émissaire du gouvernement

Le ministre a également annoncé que son département est à la recherche de10 milliards FCFA.


«Nous avons bon espoir que le gouvernement nous soutiendra pour la mobilisation des 10 milliards FCFA afin de pouvoir faire effectivement 400 000 ménages à fin 2020. A la date d’aujourd’hui si on regarde la période 2019-2020 qui est la période qui correspond effectivement à la période de la mise en œuvre du fonds, PEPT sur cette période-là on fait un bilan entre janvier 2019 et fin mars 2020 ce sont 237 563 ménages qui ont bénéficié du PEPT, » a-t-il précisé.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon lui, ce sont environ 36 milliards FCFA qui ont été déjà décaissés sur les ressources qui ont été mobilisées (50 milliards F CFA).


 

«C’est pour cela que nous avons besoin de votre soutien pour l’adoption de ce texte et de ce projet de ratification. L’objectif comme je l’ai indiqué est de faire en sorte qu’à fin 2020 nous puissions avoir sur les deux années 400 000 ménages. Nous sommes aujourd’hui à 237 000 nous avons encore quelque milliers de villages à brancher. Nous avons besoin justement de votre soutien pour que nous puissions aller jusqu’au bout de cette stratégie, » avait déclaré le ministre avant l'adoption du projet de loi.


Il a soutenu qu'aujourd'hui, le Gboklè à un faible taux de desserte qui est en dessous de 10% et a assuré que l'objectif de son département est qu’aucune zone de la Côte d’Ivoire ne soit laissée pour compte.


«L’objectif c’est d’avoir une partition qui soit la plus égalitaire possible, faire en sorte que chaque ivoirien quel que soit l’endroit où il se trouve en Côte d’Ivoire puisse bénéficier de l’électricité, non seulement de l’électricité mais de pouvoir avoir un branchement. L’objectif que nous nous sommes fixés c’est de faire en sorte qu’une zone de la Côte d’Ivoire n’ait un taux de desserte en dessous de 25%. L’objectif que nous visons est qu’en 2025 le maximum de zones soit électrifié. En 2020 aucune zone de la Cote d’Ivoire n’aura un taux de desserte en dessous de 25%, » a indiqué le ministre. du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables.


M. Cissé a rassuré les sénateurs que le compte est logé à la BNI comme la plupart des fonds locaux pour soutenir les banques locales.


«Le montant de la redevance rurale s’élève à environ 5 milliards de FCFA par an. Mais je tiens à faire une précision c’est que la redevance d’électrification rurale ne sert pas au PEPT. Parce qu’il y a un autre programme à côté du programme d’électrification pour tous, qui est le programme national d’électrification rural (PRONER). Les deux programmes sont différents. Vous avez justement le PRONER pour lequel la redevance d’électrification rurale contribue, » s'est justifié le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables.


La Côte d'Ivoire est passé d’un taux de couverture de 33% en 2011 à un taux de 71% à fin mars 2020 pour un objectif de 100 % de taux de couverture en 2025.


 

Le ministre a affirmé que le COVID-19 a un impact sur le programme du PRONER du fait des restrictions qui ont été prises par le Gouvernement.


«Nous continuons de travailler pour faire en sorte que cela devienne une réalité. Aujourd’hui toutes les zones de la Côte d’Ivoire ont un taux de couverture au dessus de 40%. Nous travaillons sur deux zones principales qui sont le Bas Sassandra et le Zanzan pour faire en sorte qu’elles puissent passer en vert. A fin 2020 ça sera seulement la zone du Zanzan qui sera à 40% de taux de couverture parce qu’elle vient de loin. Mais nos projections montrent qu’en 2025 toute la Côte d’Ivoire sera en vert parce que nous aurons électrifié toutes les localités, » a-t-il mentionné.


Enfin le ministre a affirmé que l’Etat a financé le raccordement de 565 000 ménages à environ 65 milliards FCFA.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le DG de Ecobank CI demande à ses employés de renoncer...
 
 
Côte d'Ivoire : Le DG de Ecobank CI demande à ses employés de renoncer à leurs avantages sociaux
Economie
 
Côte d'Ivoire: Crise à la BAD, le Bureau du Conseil des gouverneurs a...
 
 
Côte d'Ivoire: Crise à la BAD,  le Bureau du Conseil des gouverneurs autorise une revue indépendante du rapport du comité d'éthique des conseils d'administration
Cameroun : Coronavirus, Bolloré Transport & Logistics aide le gouvernement dans la lutte contre la propagation de la pandémie
Economie
Cameroun : Coronavirus, Bolloré Transport & Logistics aide le gou...
Cameroun il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de Drogue, bientôt l'extension de la vidéo surveillance à partir des frontières
Economie
Côte d'Ivoire : Lutte contre le trafic de Drogue, bientôt l'exten...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Financement de projets de lutte contre le Coronavirus: 6 jeunes entrepreneurs reçoivent des chèques de plus de 42 millions FCFA
Economie
Côte d'Ivoire : Financement de projets de lutte contre le Coronav...
Côte d'Ivoire il y a 23 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fonds PEPT, Abidjan à la recherche de 10 milliards de FCFA pour l'électrification de 400 mille ménages à la fin 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Justice Et Paix
Pour le respect des ivoiriens et précisément de la population ""d'Abobo belle-ville"" évitez de parler de compteur 1.000f car ici ces compteurs sont installés à 50.000F par compteur. Les ivoiriens sont victimes d'arnaque et d'abus de confiance de la part de ce ministère.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement