Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La police ouvre une enquête sur l'opération Survie lancée par l'opposant Maurice Kamto
 

Cameroun : La police ouvre une enquête sur l'opération Survie lancée par l'opposant Maurice Kamto

 
 
 
 1883 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 mai 2020 - 01:17

Maurice Kamto


La police camerounaise a ouvert une enquête sur  l'opération Survie Cameroon lancée par l’opposant Maurice Kamto. 


Selon l’opposant Maurice Kamto l’opération, " Survie Cameroun-Survival Initiative" en abrégé (SCSI) a été lancée pour collecter les fonds et apporter un appui aux populations dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Covid-19.


Le lancement de cette opération de levée de fonds a suscité un débat entre pouvoirs publics et initiateurs du projet.


Les autorités ont dénoncé une association illégale.  Selon Paul Atanga Nji le ministre de l’administration territoriale (Minat), l’opération SCSI n’a reçu aucune autorisation pour la collecte publique des fonds. Il a d’ailleurs obtenu la fermeture des comptes électroniques de cette association auprès des opérateurs de téléphonie mobile.


Mardi, sur instruction du procureur de la République près le tribunal de Grande instance du Mfoundi, deux convocations ont été envoyées à Christian Penda Ekoka et Alain Fogue. 


 

Le premier est le président du comité de gestion de cette association mise sur pied par l’opposant Maurice Kamto le second est le trésorier national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc, un parti non représenté au parlement).


D'après son directeur, la police judiciaire ouvre une enquête "minutieuse et approfondie (…) suite aux instructions du procureur de la République".


Penda Ekoka est convoqué ce vendredi alors qu’Alain Fogue était attendu jeudi. 


 En attendant l’audition de Penda Ekoka, des charges sont retenues contre Alain Fogue. Il est accusé d’ " escroquerie du peuple camerounais " et de " suspicion de blanchiment de capitaux ". 


Il est également accusé de " financement de la résistance aux institutions de la République ".


Rébellion 


 

Par ailleurs, 6 militants du Mrc sont accusés de "rébellion" pour avoir distribué des masques et du gel hydro alcoolique dans un marché. 


Ils ont été arrêtés par la police au marché Mokolo et gardés au commissariat de ce quartier. Ils étaient mardi au Tribunal du centre administratif de Yaoundé pour leur première audience. 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement