Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : MUPEMENET-CI, malversations de 4 milliards de FCFA découvertes, suspension et licenciement de certains agents
 

Côte d'Ivoire : MUPEMENET-CI, malversations de 4 milliards de FCFA découvertes, suspension et licenciement de certains agents

 
 
 
 11133 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 17 mai 2020 - 17:12


Plus d'un an après son élection à la tête du Conseil d'administration de la Mutuelle des personnels enseignants du Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement technique (MUPEMENET-CI), le 16 avril 2019, Boko Brou Mickaël a eu une rencontre d'informations et d'échanges, ce week-end, avec les 33 délégués régionaux de la Mutuelle dans la capitale politique ivoirienne.


Au cours de cette rencontre, le PCA a révélé que de nombreuses pratiques de malversations financières et de mauvaise gouvernance ont été découvertes dans la gestion de l'ancienne équipe présidée par Cissé Vakaba.


Boko Brou Mickael Sylvestre l’actuel PCA de la MUPEMENET-CI a également affirmé que dès sa prise de fonction, la Mutuelle avait dans ses caisses moins d'un million huit cent mille francs (-1 800 000 frs CFA) alors que 433 000 000 de FCFA avaient été déclarés à l’AG élective des 15 et 16 avril 2019 par l’équipe sortante.


Selon lui, un audit commandité par son équipe a révélé que ses prédécesseurs ont fait des malversations et la bagatelle de 4 milliards de FCFA appartenant aux mutualistes a disparu des caisses de 2016 à juillet 2020 avant sa prise de fonction.


Il a par ailleurs annoncé qu’après maintes investigations, la nouvelle équipe a découvert que les terrains de Grand-Bassam et ceux de plusieurs autres localités déclarés être acquis pour les mutualistes n’existent nulle part mais ils portent les noms des dirigeants de l’ancienne équipe.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Le PCA soutient que tous les plans étaient conçus par l’ancienne équipe dirigeante pour que la mutuelle disparaisse et a précisé que c’est à l'issue d’un simple état des lieux que de gros disfonctionnements ont été découverts dans les écritures comptables.


«Aujourd’hui, on arrive à payer toutes prestations et après cela il nous reste encore de l’argent en compte ce qui n’était pas le cas hier, » s'est félicité, le PCA.


Comme annoncé par M. Boko, les différentes agents mis en cause dans cette gestion scabreuse ont été tous identifiés. Selon lui, ils ont été suspendus ou licenciés pour certains et l'affaire est aux mains de la Police économique qui a pris toutes les dispositions pour ne pas que les personnes concernées puissent sortir du territoire national. 


Alloba N’Cho Antoine, Directeur Général par intérim de la MUPEMENET-CI a affirmé qu'un système de trésorerie a été mise en place par l'équipe sortante pour détourner en amont les fonds. 


«Au lieu d’une trésorerie d’engagement qui permettrait une gestion fiable des comptes, Monsieur Botti Bi Zan l’ancien DAF qui ne nie pas les chiffres en question, a utilisé un système sur Excel pour s’adonner à des malversations dans les caisses de la mutuelle au lieu d’un logiciel de comptabilité, » s'est-il justifié.


Le Directeur général par intérim Alloba Antoine a mentionné que durant la période de la crise qui a opposé la nouvelle équipe à l’ancienne présidée par Cissé Vacaba (ex-Pca) et dirigée par Tapé Gozé Achille (ex-DG) et Gnagna Zady (l’homme de mains de l’ex-Pca) des centaines de millions se sont évaporées des caisses de la Mutuelle.


«Ce sont un peu plus de 1,3 milliard de FCFA qui ont été pompés des comptes de la mutuelle et qui sont présentés dans les livres de la comptabilité comme étant des «autres frais de gestion ». En comptabilité ce terme ne représente rien,» a expliqué, le DG par intérim.


 

Il demande aux mutualistes de garder espoir, car après une sensibilisation des enseignants, la Mutuelle a enregistré, 4089 nouvelles adhésions depuis l'arrivée de la nouvelle équipe.


Ci-joint la liste des agents suspendus ou licenciés 


- Cissé Vacaba (ex-PCA) suspendu dont la suspension a été levée au dernier conseil d’administration du 14 mai 2020.

- Gnagna Zady Théodore, ex-Vice-président du conseil d’administration, suspendu 

- Aholia Simon Thomas, ex-Membre du conseil d’administration, suspendu 

- Gozé Tapé Achille, ex-DG, licencié 

- Komenan N’Guessan, ex-Directeur des prestations, licencié 

- Youzan Bi Boty Albert, ex-DAF, licencié

- Bamba Ibrahim, ex-Directeur de l’exploitation, licencié 

- Lasme Gnagnery Elisée, ex-Chef comptable, licencié



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : MUPEMENET-CI, malversations de 4 milliards de FCFA découvertes, suspension et licenciement de certains agents
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LICOUL2000
Milliards pas ci, milliards par là, nous on a les miettes milliers
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
ENCORE GRAND MERCI à KOACI pour la PHOTO... Il y a encore un "stupide"(1ère photo à gauche) qui porte un déguisement de carnaval et se croit être protégé contre le virus. On peut porter ce "déguisement", mais on doit avoir AUSSI le masque-de-nez avant de le porter............. BRAVO ENCORE à KOACI pour ses photos qui "parlent" et EDUQUENT. C'est du PROFESSIONNALISME....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Où EST Adou Richard qui poursuit Soro Guillaume pour avoir détourné LEGALEMENT "SEULEMENT" un milliard cfa pour acheter sa maison ?????
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
...Voilà le problème N°1 du nègre. Aucun respect pour le bien commun. Je me demande souvent si nous avons des valeurs. Quel que soit le type d'organisation (entreprise, état, association) L'homme subsaharien se croit autoriser de plonger la main dans la caisse qui ne lui appartient, dès qu'on lui en confie la gestion. Dans les différentes religions (Islam, christianisme, etc), on dit que dieu condamne le vol. Comment se fait-il qu'ils sont remplis waaaa dans les cultes, et à la sortie, ils deviennent des voleurs sur leurs lieux de travail ou dans leur administration, sans état d'âme ? Ce qui appartient à l'état, n'est pas un bien sans propriétaire. C'est un bien commun, voilà pourquoi il faut avoir la décence de ne pas s'en emparer pour des besoins personnels. Le pouvoir politique, n'en parlons pas. Les politiques sont les premiers à donner le mauvais exemple. Je sais que le vol existe partout ailleurs dans le monde, mais cela dépasse des proportions inacceptables en Afrique, aucun progrès technologique, économique et social ne pourra se faire sur ce continent si riche en ressources naturelles et en sous-sol, mais pauvre sur le plan mentalité...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@srikah faut aller plus loin que les titre mon ami ....(Selon lui, ils ont été suspendus ou licenciés pour certains et l'affaire est aux mains de la Police économique qui a pris toutes les dispositions pour ne pas que les personnes concernées puissent sortir du territoire national. ))) vraiment
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement