Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Covid-19, IBK accorde sa grâce à 400 prisonniers dont un prêcheur controversé
 

Mali : Covid-19, IBK accorde sa grâce à 400 prisonniers dont un prêcheur controversé

 
 
 
 3357 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 mai 2020 - 19:48

Bandiougou Doumbia


400 détenus de la de la maison centrale d'arrêt de Bamako vont sortir de prison après avoir bénéficié de la grâce présidentielle, a-t-on appris.


Le chef de l'Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta a gracié 400 détenus pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.


Parmi les détenus graciés, figurent le prêcheur Bandiougou Doumbia condamné début mars à deux ans pour des propos faisant notamment l'apologie des chefs jihadistes Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa.


"Tous étaient libérables en janvier 2021, excepté Bandiougou Doumbia", a dit le ministre de la Justice Malick Coulibaly, expliquant que cette grâce se faisait "dans le cadre du désengorgement des prisons face au Covid".


 

Le profil des autres détenus bénéficiant de la grâce n'a pas été précisée.


Le Mali a officiellement déclaré environ 1.500 cas de contamination et 53 décès.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Covid-19, IBK accorde sa grâce à 400 prisonniers dont un prêcheur controversé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter