Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Burkina : Les armées ivoiriennes et Burkinabées détruisent une base terroriste à la frontière
 

Côte d'Ivoire-Burkina : Les armées ivoiriennes et Burkinabées détruisent une base terroriste à la frontière

 
 
 
 8152 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 mai 2020 - 08:22

Des armes saisies


Avec la crise du Coronavirus qui a et occupe encore un peu l'espace médiatique, on aurait tendance à oublier la menace sécuritaire des bandes armées de trafiquants qui opèrent dans le Sahel et désormais jusqu'aux frontières du Pays. C'est dans ce contexte de lutte contre ce qui est conceptuellement appelé "terrorisme", que la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ont décidé de coopérer.


Leur première action vient de porter ses fruits.


KOACI apprend de sources sécuritaires que les armées ivoiriennes et Burkinabées ont détruit une base terroriste à la frontière ivoiro-burkinabè.


 

L'opération baptisée "Comoé" a permis la saisie d’un important lot de matériels de guerre et des téléphones portables. Aucun détails et aucune confirmation à cette heure sur d'éventuelles pertes en vie humaines ou de personnes faites prisonnières, même si certaines sources en font état.


Lancée dans le nord ivoirien début mai, l’action militaire conjointe, toujours en cours, s’est déroulée à la frontière entre les deux pays, près du village de Sangopari, au nord-est de la ville de Ferkessédougou. Les djihadistes opérant dans la zone y avaient trouvé refuge.


Enfin, on nous informe que d'autres opérations du genre, à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina, seront menées.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Burkina : Les armées ivoiriennes et Burkinabées détruisent une base terroriste à la frontière
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Symbioz
Sinon que Jeune Afrique parle d'échec cuisant cette opération conjointe... ou bien il ne s'agit pas de la même opération...??? Pfffffffffffff
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Une fois de plus JA a du être mal informé, koaci.com l'est rarement au constat.
 
 il y a 2 ans
SRIKABLA
Oui je crois que tu dois avoir "RAISON".... Il parait que cette opération aurait été 50% échec et 50% succès.. par la faute d'un patron des forces de l'ordre Ivoirienne.. KOACI nous donnera la conclusion après.
 
 il y a 2 ans
jordanchoco2020
Faut t abonner à JA.....nous on est Koaci... Lol merci Koaci c est de la bonne information et on est content pour notre pays ceux qui veulent parler d un journal qui dit des connerie sur ce sujet aie ils on qu a acheter JA et se faire une chemise pagne avec nous on s en garba pian
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Informes toi souvent. L'armée est elle aussi "un bois-sacré" , l'informateur(armée ivoirienne) de KOACI ne peut pas parler de demi-échec d'une telle opération. Il y a des infos qui sont INTERDITES de révéler au public par une armée...Cela se passe partout dans ce monde au sein des armées et forces de l'ordre des pays surtout sous-développés ou pauvres. Si non le succès de cette opération ne semble pas être TOTAL. KOACI prendra plus d'infos et nous situer.
 
 il y a 2 ans
KROPEDALE
Oui il ya eu fuite. Un commandant qui va se vanter devant un civil qui a son tour va jouer les sachant et fiuuuuuu ça tombe dans oreille des mogo ki pioufffff. Ce sont les initiateurs eux même ki ont parlé d'échec. Mais ça reste une belle initiative. Le soldat indélicat sera sanctionné et on verra si cest pas fait à dessein
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Les attaques de ces terroristes au Burkina sont du BARBARISME. L'armée et la population ivoirienne doivent coopérer. Notre pays pourrait être aussi attaqué après cette opération contre ces barbares à la frontière. Les populations civiles des deux pays doivent coopérer avec les deux armées nationales en signalant la présence de ces barbares terroristes islamiques sataniques et soi-disant suiveurs de Abul Quasim Ibn Mouhammad Abd-Allah(alias Prophete Mahomet).
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter