Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Coronavirus, une vague de 150 togolais rapatriés en provenance de Paris et de Koweit City
 

Togo : Coronavirus, une vague de 150 togolais rapatriés en provenance de Paris et de Koweit City

 
 
 
 2367 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 mai 2020 - 18:02

Aéroport de Lomé (ph)


Un groupe de 150 togolais bloqués hors du pays pour raison de fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 a regagné Lomé le 23 mai dernier en provenance de Paris et de Koweit City.


Selon Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’Extérieur « les compatriotes rapatriés seront traités conformément à ces dispositions de riposte prises au niveau du Togo afin de contenir la propagation de cette pandémie ».


Après avoir annoncé cette nouvelle, le ministère des Affaires Etrangères a annoncé que « d’autres dispositions sont en cours en vue de rapatrier les autres compatriotes bloqués hors des frontières togolaises dans cette situation de crise sanitaire ».


 

Après le rapatriement de ses compatriotes, le ministre Dussey s’est montré reconnaissant dans un tweet en ces termes « Merci à tous les pays amis qui assistent les compatriotes togolais pendant le #CoronavirusPandemic. Je remercie la France et le Koweït pour la bonne collaboration qui a facilité le retour de 150 togolais au Togo ».



Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Nom du Vice-Président Duncan pas dans la liste du faire-part de décès de Gon, omission?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement