Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Coronavirus, les frontières encore fermées jusqu'au 14 juin prochain
 

Côte d'Ivoire : Coronavirus, les frontières encore fermées jusqu'au 14 juin prochain

 
 
 
 11602 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 mai 2020 - 18:33

Alassane Ouattara ici en direct avec les chefs d'Etat ce jeudi à Abidjan


Ce jeudi s'est tenue au Palais présidentiel d'Abidjan une nouvelle réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sur la pandémie du Coronavirus.


A travers un communiqué de la Présidence transmis, il en ressort qu'après examen de la situation, l'ensemble des mesures encore en vigueur sont maintenues jusqu'au 14 juin prochain.


Ainsi donc, le CNS a décidé de la prorogation des mesures suivantes jusqu'au dimanche 14 Juin 2020 :


-le maintien de l'état d’urgence,

- le maintien de l'isolement du Grand Abidjan,

- le maintien de la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de

spectacle,

- le maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes.


Reste désormais à savoir si le 14 Juin prochain sonnera la délivrance pour ceux en attente de voyager à l’extérieur d'Abidjan et du Pays.


Par ailleurs, avant la réunion du CNS, Alassane Ouattara a pris part, par Visioconférence, à la Réunion de Haut Niveau sur le Financement du Développement à l’ère de la COVID – 19 et au-delà.


 

Organisée à l’initiative des Nations Unies, du Canada et de la Jamaïque, cette Réunion de Haut Niveau a vu également la participation de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement et d’illustres personnalités, notamment les Présidents Emmanuel Macron (France), Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud), la Chancelière Allemande, Angela Merkel, les Premiers Ministres Shinzo Abe (Japon) et Boris Johnson (Grande Bretagne), le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterress, et la Présidente de la Commission de l’Union Européenne, Ursula Von Der LEYEN, ainsi que plusieurs partenaires au développement.


Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a indiqué que plusieurs pays africains ont fait preuve de grande réactivité dès la survenue de cette crise sanitaire, en adoptant des mesures adaptées au contexte local. Cela s’est traduit notamment par le non confinement systématique des populations, mais également par l’instauration de concertations aussi bien régionales que sous- régionales pour un partage de bonnes pratiques ainsi que l’adoption des Plans de riposte sanitaires, économiques et sociaux pour limiter les effets de la pandémie sur les populations.


Le Président de la République a souligné que le Gouvernement ivoirien a adopté un Plan de 3 milliards de dollar US, soit environ 5% du PIB, pour la réponse sanitaire. Ce qui a permis de disposer de 1000 lits, de construire 13 Centres de dépistage, de réhabiliter plusieurs hôpitaux et centres de santé et de mettre en oeuvre un plan de soutien humanitaire, social et économique.


Evoquant l’avenir, le numéro un ivoirien a indiqué que l’après COVID-19 en Afrique nécessite dès à présent une réflexion globale sur la problématique du financement des économies africaines, en demandant notamment aux pays les plus

nantis, qui ont également des défis à leur niveau, de penser et de soutenir les pays les plus défavorisés.


Le Chef de l’Etat a ajouté que la COVID-19 donne l’occasion de réaffirmer un certain nombre de grands principes et actions. A cet égard, il a invité les uns et les autres à réaffirmer leur engagement collectif autour des Objectifs du Développement Durable, tout en continuant de lutter contre la pauvreté, la précarité et les inégalités dans le monde.


 

Pour lui, l’investissement dans les systèmes de santé, encore fragiles dans certains pays africains, doit être une nécessité absolue, de même que le renforcement de la coopération et de la solidarité internationales entre les pays.


Par ailleurs, il a réaffirmé son engagement pour une économie verte et des financements durables, tout en insistant sur les politiques de création d’emplois, en particulier pour les jeunes et les femmes.


Pour terminer, le Président ivoirien a affirmé que la COVID-19 nous donne l’occasion de réaffirmer notre attachement au multilatéralisme et à la coopération internationale ; car pour lui, la coopération internationale ne doit pas être un vain mot.

Avant le Chef de l’Etat, plusieurs personnalités sont intervenues, notamment le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Guiterres, qui a exhorté les pays riches à soutenir et à accompagner les pays pauvres ou en voie de développement dans cette période difficile liée à la pandémie du Coronavirus, et surtout à faire en sorte que ce soutien se renforce et se pérennise.



Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Ghana : Togoland, au-delà des 31 arrestations, découvrez la stratégie...
 
 
Ghana : Togoland, au-delà des 31 arrestations, découvrez la stratégie des indépendantistes
Politique
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, l'UPCI craint de graves dangers s...
 
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, l'UPCI craint de graves dangers si les élections se déroulent dans les conditions actuelles
Côte d'Ivoire : Libération des proches de Soro, les parents de la crise de 2010-2011 plaident pour que les autres manifestants de rues soient pris en compte
Politique
Côte d'Ivoire : Libération des proches de Soro, les parents de la...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire : Décision de la CADHP concernant Gbagbo, le camp Affi demande au Gouvernement d'appliquer séance tenante le verdict
Politique
Côte d'Ivoire : Décision de la CADHP concernant Gbagbo, le camp A...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Lakota, les « Frères ennemis », Samy Merhy et Kouyaté Abdoulaye ont enfin fait la paix
Politique
Côte d'Ivoire : Lakota, les « Frères ennemis », Samy Merhy et Kou...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Coronavirus, les frontières encore fermées jusqu'au 14 juin prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Certaines précautions doivent être prises avant l'ouverture des frontières... L'Afrique, surtout notre pays reste vulnérable . Beaucoup de virus viendront de l'extérieure pour gonfler "les virus locaux" déjà difficile à maitriser.... surtout avec nos "djandjou" et PD AVIDE d'argent.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Quoiqu'il en soit j'espère que cette mesure frappera Gon, le lion qui miaule. Un Alibi pour justifier le prolongement de son séjour en France.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Patience...Patience...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
N'ont ils pas pris cette mesure en connaissance de cause? Ces mafieux là ne font jamais rien au hasard...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Tchrrrrrrrrrrr on était a 8 cas dao et son candidat con coulibaly et bictogo ont agit en bon rattrapés et libérés leurs parents à l'injs et on est passé à plus de 200 cas... et voilà maintenant que l'intérieur du pays qui était épargné est maintenant contaminé par les mesures prises par ce dioulavernement de rattrapés... que d'incapables... bon bientôt on va les zapper
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Bien président nous on est pas des émotifs on est des professionnels responsable on dit jamais c est à cause de .....hein on fait on assume à bon entendeur
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Rire, qu'est ce qu'il est con! L'affaire INJS, c'est ça être responsable. Il te faut une vraie cure du cerveau. Le "nanssigui" est eu des effets dévastatrices.
 
 il y a 3 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement