Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit foncier au Nord, Bruno Koné appelle à l'apaisement avec les composantes culturelles
 

Côte d'Ivoire : Conflit foncier au Nord, Bruno Koné appelle à l'apaisement avec les composantes culturelles

 
 
 
 3105 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 30 mai 2020 - 07:38

Bruno Koné à Sianhala devant les populations (Ph KOACI)


Une question de parcelle de terre avait occasionné dans des villages du Nord des morts et des blessés, comme nous le révélions dans un précédent article.


Après les affrontement qui ont mis aux prises les populations de 3 villages que sont Fengolo, Wayéré et Sianhala, le Ministre Bruno Nabagné Koné, leader politique de la région, était dans sous préfecture de Gbon hier vendredi 28 mai 2020 pour lancer un appel à l'apaisement et apporter la compassion de l'Etat de Côte d'Ivoire aux familles endeuillées par ce conflit, comme constaté sur place par KOACI.


Le Ministre Bruno Koné a profité de sa visite dans cette partie du Nord du Pays pour rendre successivement visite au chef de terre et aux familles des victimes. 


 

Il a, après avoir adressé les condoléances de l'Etat de Côte d'Ivoire au familles, tenter de concilier les positions.


« Nous ne sommes pas venus pour accuser ou condamner qui que ce soit, nous sommes venus pour trouver une solution au conflit, une solution d'apaisement pour permettre à nos frères ici de continuer à travailler et vivre ensemble » a affirmé Bruno Koné qui a ensuite demandé aux chefs traditionnels et religieux à peser de leur poids dans le règlement de ce conflit, afin d'éviter « un mort de plus ».


Enfin, sa visite au Nord du Pays a été également l'occasion pour le Ministre de visiter le centre d'enrôlement de la localité. Le coordonnateur principal du RHDP, parti au pouvoir a invité les populations à se faire enrôler massivement pour obtenir leurs extraits d'actes de naissance, leurs certificats de nationalité et cartes d'identité car ces actes administratifs.


Ces documents « ne servent pas qu'à voter, elles sont aussi utiles pour pleins d'autres tâches de la vie quotidienne », a conclu le Ministre. 


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement