Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Hommages à Agboyibo, ce qu'ont écrit Faki Mahamat et des leaders politiques
 

Togo : Hommages à Agboyibo, ce qu'ont écrit Faki Mahamat et des leaders politiques

 
 
 
 1187 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 01 juin 2020 - 17:48

Me Yawovi Agboyibo, (ph)


Des hommages se font enregistre au Togo suite au décès le 30 mai 2020 à Paris en France.de Me Yawovi Agboyibo, le président du parti, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).


Du lot des premières réactions de ceux qui sont affectés par la triste nouvelle, on peut citer celle de Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union Africaine (UA) et des acteurs de la classe politique togolaise.

Après avoir appris la triste nouvelle, Mahamat a twitté que « J'adresse ma profonde compassion au Président Faure E. Gnassingbé, au gouvernement et à la famille de l'ancien Premier ministre togolais, Me Yawovi Agboyibo, décédé hier à Paris. Le Togo perd un homme politique de grande envergure ».


Pour sa part, l’avocat François Boko, l’ancien ministre togolais de l'Intérieur qui vit en France, s’est exprimé sur la toile en ces mots « triste nouvelle. L’intrépide et infatigable combattant et défenseur des droits de l’homme, de la liberté et de l’état de droit, l’inaltérable Yawovi Apollinaire Agboyibor « le Bélier noir de Kouvé » s’en est allé. Une grosse perte pour la Nation. Paix à son âme ».


Hommages au plan national


Si pour l’heure, aucune information officielle n’est rendue publique sur le décès de l’ancien Premier ministre togolais, dans la classe politique, des réactions se font jour.


 

Ainsi donc, Kanka-Malik Natchaba, le chargé de la coordination de la Cellule Présidentielle d’Exécution et de Suivi des Projets Prioritaires (CPES) s’est incliné devant la mémoire du disparu et a publié sur Twitter que « Condoléances sincères à la famille biologique et politique de l'ancien Premier ministre Me Yaovi Agboyibor. Que la terre lui soit légère et que Dieu réconforte les siens. Le Togo perd un homme politique de tout premier plan avec des convictions et le sens de l'État ».


De son coté, Me Mouhamed Tchassona Traoré du parti MCD qui se montre visiblement surpris par la nouvelle a écrit que « quelle effroyable nouvelle, celle du décès de mon grand frère et ami Me Agboyibo qui appartient à une catégorie d'hommes de conviction, de culture, et de témérité que notre pays vient de perdre. Mes condoléances à la famille et à tous les militants et sympathisants du CAR ».


Le député Innocent Kagbara du parti PDP dira d’Agboyibo qu’un « homme d'État chevronné s'en est allé. Une intelligence à la recherche du compromis. Cet homme libre, a souffert toutes les embuscades mais il est encensé, de l'opposition au pouvoir car chacun peut voir en lui une caution pour ses arrière-pensées ».


Dans cet ordre d’idée, le député Agbéyomé Kodjo qui connait bien Agboyibo s’est remis à son clavier et a écrit que « Grande émotion et tristesse suite à la disparition de Me Agboyibo. Homme politique clairvoyant, pragmatique, la République perd en lui l’un de ses grands serviteurs. Brillant avocat et défenseur des droits de l’homme, il œuvra pour la démocratie, et la justice sociale. Va en paix ».


 

En reconnaissant la grandeur de l’homme, Mme Kafui Adjamagbo Johnson, la Secrétait générale du parti CDPA a twitté que « Je salue la mémoire de Me Agboyibo, homme charismatique, juriste hors pair ayant inspiré l'étudiante que je fus, précurseur du combat pour les droits humains au Togo, homme politique attaché au dialogue. Il meurt lui aussi sans avoir vu l'alternance. Qu'il repose en paix ! ».


Cette dernière pensée sur Agboyibo, celle ne n’avoir pas vu l’alternance pour laquelle il a tant lutté, semble devenir un refrain qui achève les hommages de bons nombres togolais. Malgré leurs différences de vues, ces togolais reconnaissent au partant un rôle capital, celui d’avoir semé les grains de la démocratie et des droits de l’homme au Togo, lesquels porteront des fruits un jour.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement