Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Au Plateau pour effectuer une opération, il tombe et meurt devant sa banque
 

Côte d'Ivoire : Au Plateau pour effectuer une opération, il tombe et meurt devant sa banque

 
 
 
 24901 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 juin 2020 - 08:01

Feu Patrick Sebo Ruffin Guinglo, agents des affaires maritimes en poste à Adiaké (Ph KOACI)


Un drame que personne pour l'heure n'arrive à expliquer dans la capitale économique à Abidjan.


Dans la journée d'hier mercredi, un agent des affaires maritimes en poste à Adiaké, alors qu'il était devant sa banque pour une opération est décédé après s'être écroulé, apprend KOACI de témoignages concordants.


Patrick Sebo Ruffin Guinglo dont il s'agit, ne souffrait d'aucune maladie nous précise l'une de ses collègues en poste à Adiaké.


 

Celui qui était de la 6ème promotion en service à l'arrondissement maritime de Adiaké devait faire opérer son fils souffrant des pieds dans une clinique à Bonoua.


Selon les informations en notre possession, n'ayant plus d'argent sur lui, l'agent des affaires maritimes décide précipitamment de se rendre sur Abidjan afin d'effectuer un retrait à sa banque au Plateau


Sa femme qui assistait leur fils à la clinique sera informé de la mort de son époux au Plateau devant la banque.


Un bien tragique décès d'un agent des affaires maritimes qui laisse ses collègues sans voix.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Au Plateau pour effectuer une opération, il tombe et meurt devant sa banque
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Rip.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Très triste...RIP
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Avec notre époque les AVC sont de plus en plus courants.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ca nous rappelle comme nous sommes tous mortels (encore) et que la vie vaut la peine d'être vécue.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement