Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, contre les faux documents dans le processus d'enrôlement, le superviseur de la CEI met en garde
 

Côte d'Ivoire : Ferké, contre les faux documents dans le processus d'enrôlement, le superviseur de la CEI met en garde

 
 
 
 4265 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juin 2020 - 21:38

Le superviseur de la CEI au centre mardi à Ferké (ph KOACI) 


Ce mardi 09 juin 2020, le commissaire superviseur de la CEI pour le Tchologo, la Bagoue et le Poro, par ailleurs directeur de l’administration du territoire Ibrahima Bayo, était en visite à Ferkessédougou pour expliquer le processus de la révision de la liste électorale aux élus locaux, responsables des partis politiques, au corps préfectoral, à la société civile et à la presse de la région lors d’une rencontre tenue à la préfecture de Ferkessédougou.


Comme rapporté par une source sur place, le commissaire superviseur Bayo a d’emblée définit les enjeux majeurs de cette opération de la révision pour ensuite dire que cette révision concerne uniquement les citoyens de nationalité ivoirienne. Concernant l’établissement tout azimut des documents administratifs, notamment le certificat de nationalité, qui se fait par certains groupements politiques ou certains cadres afin d’aider les populations, il a mis en garde, « Certes ce n’est pas à la CEI de vérifier l’authenticité des documents, mais les administrations en charge de cette question, surtout pour le certificat de nationalité, veilleront au grain et quiconque se fera prendre à falsifier ces documents, subira la rigueur de la loi (…) En même temps il faut que les uns et les autres ne tombent pas dans la délation…»


 

Le commissaire superviseur a aussi détaillé et donné l’ensemble des pièces pour cette opération à savoir les documents administratifs qui commencent par l’extrait d’acte de naissance jusqu’à la carte nationale d’identité en passant par le certificat de nationalité, l’attestation d’identité ou encore le récépissé de l’enrôlement de la nouvelle carte d’identité. « Il faut distinguer les catégories de citoyens qui sont à même de s’inscrire. Il y a la catégorie des anciens inscrits et il y a celle de ceux qui veulent nouvellement s’inscrire.. » a ajouté le commissaire Bayo.


Enfin, il est à préciser que cette opération de révision de la liste électorale démarre le 10 juin prochain pour prendre fin le 24 juin 2020 sur toute l’étendue du territoire nationale. Elle est menée en prélude à l’élection présidentielle qui aura lieu, sauf changement, au mois d’octobre prochain.


T.K.Emile, Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, contre les faux documents dans le processus d'enrôlement, le superviseur de la CEI met en garde
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Il faut bien parler au rdr-rhpd et ses moutons. Tampiri yawoto
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Hum! L'égoïsme.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Ayez le courage de mettre en garde plutôt le rdr qui «n'a pas peur d'enrôler les étrangers», au lieu de tourner autour du pot. Le dire, n'est pas de la délation. Car, leur porte-parole Adjoumani l'a reconnu devant les caméras de tci 1.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement