Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Attaques de Gbéya et Kafolo, l'APDH parle de « failles » du système sécuritaire
 

Côte d'Ivoire : Attaques de Gbéya et Kafolo, l'APDH parle de « failles » du système sécuritaire

 
 
 
 5935 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 14 juin 2020 - 10:44


Actions pour la protection des droits de l'homme (APDH) suit, avec une profonde tristesse et un sentiment d’inquiétude et de désolation, l’évolution de la situation sécuritaire de la Côte d’Ivoire. Malgré l’engagement des forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) sur le terrain, l'APDH «assiste hélas, à une intensification des attaques présumées terroristes à travers des assassinats ciblés contre des forces de défense et de sécurité, des embuscades et l’utilisation d’armes à feu contre des patrouilles et des positions des FACI, contraignant ses compatriotes de ces localités attaquées à vivre dans l’angoisse, la peur et l’incertitude du lendemain. »


Dans une déclaration de presse en notre possession, Dr Arsène Néné Bi, Président de cette ONG déplore qu'en l’espace de deux jours, le pays a connu deux attaques, l'une aux premières heures du jeudi 12 juin survenue à Kafolo qui a entrainé une dizaine de morts, six blessés et un assaillant neutralisé et l'autre, le jeudi 12 juin 2020, peu avant 21h GMT dans la localité de Gbéya qui a occasionné deux blessés dans les rangs de l'armée ivoirienne.


Selon l'APDH, cette nouvelle série d’attaque constitue une menace grave contre la sécurité, la paix et le développement économique et social de la Côte d’Ivoire et des pays de la sous-région.


Elle estime que ces attaques intervenues dans le nord du pays posent un véritable défi pour le système de sécurité du pays et «révèlent clairement les failles de ce système et mettent en exergue la nécessité d’une action politique soutenue pour rendre effectif le droit à la sécurité au profit de tous les ivoiriens, des villes comme des campagnes.


 

«Cette série d’attaques survenue dans les localités situées au nord de la Côte d’Ivoire en moins de deux (02) jours et suivant le même mode opératoire, a endeuillé de nombreuses familles et plonge ainsi des millions d’ivoiriens dans une peur grandissante quant à leur sécurité. Une telle situation, qui constitue une atteinte au droit à la sécurité des ivoiriens, commande du gouvernement, principal garant des droits humains, la mise en œuvre d’une nouvelle politique ou réponse adaptée à cette guerre asymétrique, ainsi que des actions plus efficaces de protection des personnes et de sécurisation de leurs biens, » précise Dr Arsène Néné Bi.


En ces moments de vive douleur pour les parents des victimes et pour la nation toute entière, l’APDH salue le courage, l’abnégation soutenue, le sens élevé du sacrifice des forces de défense et de sécurité qui assurent au risque ou au péril de leurs vies et avec professionnalisme, la sécurité des citoyens, tout en se positionnant aux premières lignes de ce combat.


Elle présente ses condoléances aux familles des victimes de ces différentes attaques et souhaite un prompt rétablissement à l’ensemble des personnes blessées et condamne fermement la double attaque à fort relent terroriste des 11 et 12 juin perpétrée dans le nord du pays.


 

L'APDH exprime sa solidarité et ses encouragements à l’Etat ivoirien pour les mesures et les efforts déjà consentis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l'invite instamment à prendre de nouvelles mesures nécessaires et adaptées pour faire face à ces attaques asymétriques et garantir de façon effective la sécurité des citoyens, en améliorant la qualité des équipements et la formation de nos forces de défense et de sécurité pour faire face à ce nouveau défi sécuritaire qu’est le terrorisme.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Attaques de Gbéya et Kafolo, l'APDH parle de « failles » du système sécuritaire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
De failles ? L'humilité était de mise alors...Soyons humble et prions, au lieu de dire que nous sommes infaillibles, cela évite beaucoup de désagréments...Cette langue dans notre bouche nous vante et nous trahi...Apprenons toujours à être très humble...à écouter certains il y a 5 mois, nous étions des invincibles...Si on la fermait, comme le dit bien la Bible, L'insensé quand il se tait parait sage, autant la boucler que de provoquer et de battre en brèche...cela épargnerait des vies.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ce n'est pas un probleme de "failles". Les terroristes attaquent tout pays qu'ils veulent sur cette planète terre........ Si tu es mème sur la lune et tu critiques/insultes le prophète Mahomet né Abul Quasim Ibn Mouhamad Abd-Allah, ou mème énerve ces barbares terroristes musulmans ; ils iront t'attaquer sur la lune............ Mais tu peux critiquer(ou mème insulter) Emmanuel alias Jésus-Christ, et RIEN ne t'arrivera. Comment Ange Gabriel=Dieu=Allah, peut-il créer une religion pacifique et une autre "démoniaque" sur terre ????. That's the question !
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement