Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Une femme à la NEC, élections de mi-mandat et referendum en décembre 2020
 

Liberia : Une femme à la NEC, élections de mi-mandat et referendum en décembre 2020

 
 
 
 1890 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 juin 2020 - 17:45


Mme Davidetta Lansanah (ph)


La Commission Electorale Nationale (NEC), instance indépendante de l’organisation des élections au Liberia, va être désormais présidée par une femme pour les sept prochaines années.


Dans cette perspective, le Président libérien, George Manneh Weah, a procédé le lundi 15 juin 2020 à Monrovia à la nomination de Mme Davidetta Browne Lansanah à la présidence de la NEC. Elle faisait jusqu’ici office de présidente par intérim de la Commission. La nouvelle présidente de la NEC, journaliste de son état, sera secondée à son poste par Teplah Reeves.


Selon une note de la présidence libérienne, les deux nominations sont soumises à confirmation par le Sénat libérien. Elles interviennent après l’expiration en mars dernier du mandat de Jerome Korkoryah, le président sortant du NEC.


Sans trop attendre, Mme Browne Lansanah a pris en main les dossiers qui l’attendent et a invité les partis politiques qui n’ont pas de siège digne de ce nom à se mettre à jour pour que leur représentation soit repérable.

Dans l’immédiat, la nouvelle équipe de la NEC va s’atteler à l’organisation des élections sénatoriales ou de mi-mandat mais aussi le referendum.


 

Selon le calendrier imposé par la constitution du Liberia, les élections de mi-mandat doivent avoir lieu en octobre de cette année. Toutefois le Sénat libérien a approuvé les recommandations de sa commission mixte sur le pouvoir judiciaire et autonome de reporter le référendum et les élections sénatoriales du 13 octobre 2020 au 08 décembre 2020. La présidentielle et les législatives auront lieu en 2023.


Les raisons du report du vote sont imputées à la pandémie du coronavirus et au manque de fonds, une situation qui a entrainé le retard dans les préparatifs électoraux et la mise à jour du fichier électoral.


Deux préoccupations pour le referendum


Pour ce qui concerne le referendum en vue, les libériens seront appelés à se prononcer sur la limitation du nombre de mandats présidentiels et sur la question de la double nationalité, un sujet sensible dans un pays tiraillé entre une élite aux forts liens avec les Etats-Unis et une population "autochtone" défavorisée.


 

Les mandats du président et du vice-président actuellement de six ans, seront ramenés à cinq ans. Ils ne pourront se représenter que pour un second mandat. Les députés, élus pour six ans, ne le seront plus que pour cinq ans. Le mandat des sénateurs passera de neuf à sept ans. Ils pourront se représenter de façon illimitée.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement