Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le secteur privé suggère un allègement des critères d'éligibilité aux fonds d'appui au secteur informel
 

Côte d'Ivoire : Le secteur privé suggère un allègement des critères d'éligibilité aux fonds d'appui au secteur informel

 
 
 
 7464 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 juin 2020 - 19:39

Le Comité paritaire technique sur la COVID-19 (CPT/COVID-19) a tenu ce jour, sa sixième réunion hebdomadaire à Abidjan autour de plusieurs pointa à l'ordre qui a été présidée par Christiane Duncan, Conseiller technique au ministère de l'Economie et des Finances assistée de Mariam Fadiga Fofana, Secrétaire exécutif du comité de concertation État/Secteur Privé (CCESP).


Au cours de cette réunion, Ohoueu Raoul Marcel, Inspecteur technique au ministère du Tourisme et des Loisirs, a fait le point de la rencontre entre le ministre et le secteur privé.


Compte tenu de la situation de la COVID-19, il a informé les participants que le ministre du Tourisme, Siandou Fofana a proposé la stratégie générale mise en place pour redynamiser le secteur à travers "Sublime Côte d'Ivoire" et a souhaité, le développement du tourisme national et régional, à travers des investissements pour l'émergence de champions nationaux.


Selon lui, le ministre a encouragé, la professionnalisation des faîtières pour une meilleure qualité des services ainsi que le développement de l'épargne vacances en collaboration avec les banques pour le financement du tourisme et des acteurs.


Lors de la dernière réunion du Conseil national de sécurité, vue le nombre croissant des cas de contamination à la maladie à Coronavirus, il a été décidé de la limitation de regroupement de personnes. Le nombre est passé de 200 à 50 personnes dans un contexte d'ouverture des maquis et restaurants.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Le ministre s’en tient à la dernière décision du Conseil National de Sécurité qui prévoit la limitation des regroupements de personnes à 50 par site en respectant les règles de distanciation, » a révélé, M. Ohoueu. 


Le secteur privé a à l'occasion égrené ses préoccupations urgentes liées à la crise sanitaire de la maladie à Coronavirus.


Elles ont porté particulièrement sur la gestion des arriérés fournisseurs, la fiscalité et certaines qui ont été heureusement prises en compte par les derniers textes adoptés par le ministère en charge du Budget.


 

Concernant la gestion des fonds de soutien aux entreprises impactées par la crise sanitaire, les représentants du secteur privé ont suggéré un allègement des critères d'éligibilité aux fonds.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le secteur privé suggère un allègement des critères d'éligibilité aux fonds d'appui au secteur informel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SIMONDIDI
La gestion de l'administration publique devient au fur et à mesure une gestion de père à fils. Les héritiers ou héritières ont tendance à remplacer les parents comme dans les affaires familiales, de génération à génération. Au Togo, Eyadema fils tient les rênes du pouvoir d'Etat des bras de fer et en Côte d'Ivoire Téné photocopie est assis sur le gros budget de souveraineté de l'histoire de la Côte d'Ivoire et entretient une garde rapprochée du Président à l'allure d'une autre armée dans l'armée. Et le Vice-président non élu ne reste les bras croisés pour faire de la place à ses enfants. Christiane Duncan, conseillère au Ministère de l'Economie et des Finances, ingénieux n'est-ce pas? Il faut être là où il y a le nerf de la guerre. Que Dieu nous protège, nous qui ne savons pas utiliser le kalatshnikov.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter