Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : FPI, suspension des discussions entre camps Affi et Assoa Adou, ce que révèle Hubert Oulaye
 

Côte d'Ivoire : FPI, suspension des discussions entre camps Affi et Assoa Adou, ce que révèle Hubert Oulaye

 
 
 
 7498 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 juin 2020 - 14:01

Hubert Oulaye, ancien ministre de la fonction publique et cadre du FPI à Tiassalé (Ph KOACI)


Depuis juillet 2014, le front populaire ivoirien (FPI) est en proie à une crise interne. Deux branches, celle d'Affi N'guessan reconnue légitime que jouxte celle non officielle d'Assoa Adou se disputent le contrôle de l'appareil politique fondé par Laurent Gbagbo.


Les rencontres de 3 et 4 janvier 2020 à Bruxelles, entre Laurent Gbagbo et son anciens premier ministre Affi N'guessan avaient abouti sur Abidjan à des discussions pour la réunification du FPI.


En février dernier, deux groupes de contact conduits respectivement par Affi N’Guessan et Assoa Adou avaient débuté les pourparlers pour réunifier la maison bleu et rose en vue de la prochaine élection présidentielle.


Sauf que depuis le 7 juin 2020, Affi N'guessan, accusant le camp Assoa Adou d'avoir signé au nom du FPI un accord cadre avec le PDCI de Bédié, a de manière unilatérale suspendu sa participation aux négociations.


 

Dans un entretien accordé à la presse proche des "Gbagbo ou rien", Hubert Oulaye, ancien ministre de Gbagbo qui au nom du camp Assoa Adou prenait part aux discussions a rompu le silence.


L'ancien ministre de la fonction publique de Gbagbo s'inscrivant en faux au communiqué publié par le camp Affi a révélé que le président du conseil régional du Moronou était informé de l'accord cadre entre le PDCI et le camp Assoa Adou.


Il ajoute que lorsque Affi a appris la signature de l'accord, il s'est ouvert à Laurent Gbagbo qui l'a rassuré.


"Affi dit qu’il n’aurait été ni informé ni associé à la signature de l’Accord avec le PDCI. Faux ! Lorsqu’il a appris la signature de l’accord, le 30 avril 2020, il s’en est ouvert au Président Gbagbo, qui l’a rassuré et orienté vers Assoa Adou, avec lequel il s’est entretenu sur ce sujet. Mais étions-nous tenus de l’informer ou de l’associer à la poursuite de nos activités, alors que nous n’en avions pas convenu au départ ? La réponse est non ! Car, Affi non plus, n’était pas tenu de nous informer des discussions qu’il menait dans le cadre de ses activités. Ce n’était pas un problème pour nous. Cela relevait de l’évidence, sauf à croire que pour Affi, l’ouverture des discussions nous plaçait sous sa responsabilité, ce qui est impensable de sa part", a révélé Hubert Oulaye.


Enfin, Hubert Oulaye affirme que la motivation d’Affi était ailleurs et que l’accord invoqué ne semble être que le prétexte recherché par lui pour sortir des discussions. 


 

"Cet accord voulu par les deux Présidents, Bédié et Gbagbo, et qui porte leur volonté de réconcilier les Ivoiriens avaient été endossé par leurs deux partis politiques", affirme-t-il. 


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Hommage à Gon, face à la douleur de la perte d'un être...
 
 
Côte d'Ivoire : Hommage à Gon, face à la douleur de la perte d'un être cher, Kandia fond en larmes au Palais Présidentiel
Politique
 
Côte d'ivoire : Le candidat RHDP à Yakassé Attobrou aux municipales, S...
 
 
Côte d'ivoire : Le candidat RHDP à Yakassé Attobrou aux municipales, Sombo N'cho retourne au PDCI, son Parti d'origine
Mali : Visé, le fils d'IBK démissionne de la présidence de la commission de défense de l'assemblée nationale
Politique
Mali : Visé, le fils d'IBK démissionne de la présidence de la com...
Mali il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire : Hommage national à Gon, Dagri Diabaté aux ivoiriens et aux politiques : «La paix dans laquelle nous vivons doit être considérée comme un bien commun à préserver »
Politique
Côte d'Ivoire : Hommage national à Gon, Dagri Diabaté aux ivoirie...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Mali : CPI, le djihadiste Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed jugé pour « crime de guerre »
Politique
Mali : CPI, le djihadiste Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed jug...
Mali il y a 6 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : FPI, suspension des discussions entre camps Affi et Assoa Adou, ce que révèle Hubert Oulaye
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Pourquoi parlez-vous encore de ce cancre!? Laissez le avec dramane. Quand il sera rassasié, il va se reposer. chrrrrrr
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Affi est en mission pour le et compte de Ouattara. Son rôle est de saper les fondements du FPI afin de renforcer le camps Ouattara. A la différence des cadres et autres personnalités qui sont coptées par Ouattara, Affi lui son rôle est de continuer à se faire passer pour le FPI officiel quand bien même tout le monde sait qu'il n'a pas plus de 10% des militants de ce parti avec lui. En retour il est grassement rémunéré par Ouattara et sa femme sur laquelle plane une condamnation peut jouir tranquillement des fonds détourné dans la filière café cacao. Donc un tel gars ne va jamais posé sur la durée une action qui va nuire aux intérêts de ceux qui le nourrisse. A preuve il est actuellement le seul opposants qui donne une légitimité à la présente CEI que tout le monde décris.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
pffffffff!!!
 
 il y a 2 semaines
Joperfal
Laisser AFFI pleurnicher. Il finira par se taire après avoir pris son biberon. On avance !
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Laissez Affi à ses lamentations. A ce rythme, il va se retrouver en Israël devant le mur de lamentations!
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Kablan Duncan démissione pour pouvoir se présenter à la présidentielle ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement