Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les pesticides touchés par la contrefaçon, un atelier d'échanges pour dévoiler la menace sur l'économie de l'agriculture
 

Côte d'Ivoire : Les pesticides touchés par la contrefaçon, un atelier d'échanges pour dévoiler la menace sur l'économie de l'agriculture

 
 
 
 3972 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 juillet 2020 - 11:41


Le moins qu'on puisse dire, c'est que plusieurs produits sont touchés par la contrefaçon en Côte d'Ivoire.


Le monde de l'agriculture est véritablement menacé par l'arrivée sur le marché des pesticides non expérimentés et non homologués.


Cette grave menace sur les économies agricoles nationales était au centre d'un atelier au siège du comité national de lutte contre la contrefaçon en Côte d'Ivoire (CNLC-CI) à Cocody le lundi dernier, comme constaté sur place par KOACI.


Plusieurs intervenants se sont succédé pour montrer le danger que constituent la contrefaçon et commerce illicite des pesticides qui au constat, est une véritable menace sur les économies agricoles nationales.


 

Des panélistes comme, Boni Bah, sous directeur de la protection des cultures au ministère de l'agriculture et du développement rural, le Colonel Jacques Dakouri Driga, coordonnateur CNLC, de Yao Bama, Directeur régional west& Central Africa et de Guy Joseph Liabra, président Croplife Côte d'Ivoire (organisation dédiée à l'industrie de la science des végétaux ndlr), ont fait des communications chacun pour sa part.


Ainsi, ressort-il de cet atelier que l'impact des pesticides frauduleux est un danger sur l'économie agricole.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


C'est dans ce cadre de la lutte contre ce fléau et pour réduire de façon significative, la persistance des pesticides illégaux sur le marché Ivoirien que Croplife Côte d'Ivoire démembrement de Croplife Afrique-Moyen Orient (AMO) et la CNLC ont animé cet atelier.


Les pesticides, faut-il le savoir pour être autorisés sur le marché ivoirien, doivent faire l'objet d'une demande de mise en expérimentation et ensuite d'une homologation. 


 

Ce panel d'échanges ouvre, ainsi une collaboration entre le CNLC et Croplife Côte d'Ivoire pour réduire au maximum les pesticides illégaux sur le marché ivoirien.


Enfin, à la suite des interventions, le coordonnateur Dakouri, s'est réjoui des travaux et a félicité ses hôtes.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le système à la Présidence de la FIF ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam pourrait-il être le nouveau poulain de Ouattara pour 20...
 
2629
Oui
54%  
 
2127
Non
44%  
 
129
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement