Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Roger Gah, les maires ivoiriens expriment leur consternation face à la précipitation qui a conduit à l'arrestation de leur collègue de Bangolo
 

Côte d'Ivoire : Affaire Roger Gah, les maires ivoiriens expriment leur consternation face à la précipitation qui a conduit à l'arrestation de leur collègue de Bangolo

 
 
 
 5062 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 avril 2024 - 08:50

Paulin Danho, président de l'UVICOCI



Le maire de Bangolo Roger Gah est détenu au pôle pénitentiaire d'Abidjan (PPA) dans une affaire qui l'oppose à un homme d'affaires Malien, comme nous le rapportions dans un précédent article.


Ces événements ont été précédés par des mois de litige entre Gah Roger et M. Kodjo Alain. Dans cette affaire qui remonte à 2017, les accusations de malversations financières dépassant le milliard de FCFA ont émergé, jetant un éclairage sur les possibles troubles dans les affaires économiques et politiques de la région.


Dans une déclaration, l'Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire (UVICOCI) a exprimé son soutien sans réserve au Maire de la Commune de Bangolo, Monsieur Gah Yemonli Arsène, récemment arrêté. Réunis en session extraordinaire, hier jeudi 25 avril 2024, les maires de Côte d'Ivoire ont vivement réagi à cette arrestation.


L'UVICOCI a vigoureusement marqué sa solidarité envers leur collègue, soulignant leur engagement à ses côtés dans cette épreuve. Les maires ont exprimé leur consternation face à la précipitation avec laquelle cette affaire, en cours depuis 2017, a conduit à l'arrestation de Monsieur GAH Arsène, sans égard pour la présomption d'innocence à laquelle il a droit.


 

Une question centrale soulevée par l'UVICOCI concerne les circonstances entourant l'arrestation du Maire de Bangolo, une action qui selon eux porte atteinte à l'autorité de la fonction municipale et pourrait fragiliser l'État dans son ensemble. De plus, les maires se sont étonnés de la circulation d'importantes sommes d'argent sur le territoire ivoirien sans qu'aucune autorité compétente n'en soit informée, ce qui soulève des préoccupations majeures en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.


Les conséquences sociales de cette affaire ne sont pas non plus négligées, les maires exprimant leur inquiétude quant à la dégradation des relations intercommunautaires dans la localité de Bangolo. Ils ont appelé ainsi à la sérénité et au calme des populations locales et de la famille du Maire incarcéré.


L'UVICOCI a annoncé également son intention de saisir le Ministre de tutelle pour garantir les droits de leur collègue et demande une forte implication de ce dernier en vue d'obtenir sa libération dans l'attente d'un procès équitable. 


Soulignant que Monsieur Arsène Gah Roger vient d'être réélu pour un deuxième mandat à la tête de la commune, l'UVICOCI rappelle son engagement envers la justice et l'État de droit.


 

En conclusion, l'UVICOCI et les maires de Côte d'Ivoire ont promis de suivre de près cette affaire, démontrant ainsi leur engagement envers la défense des droits et de la dignité de leurs membres.




Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire Roger Gah, les maires ivoiriens expriment leur consternation face à la précipitation qui a conduit à l'arrestation de leur collègue de Bangolo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
On dit que ce maire rdr est un truand ! C'est ce que les ivoiriens retiennent.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter