Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Après les troubles, appel au calme de l'imam Mahmoud Dicko et dissolution de la cour constitutionnelle
 

Mali : Après les troubles, appel au calme de l'imam Mahmoud Dicko et dissolution de la cour constitutionnelle

 
 
 
 2574 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 juillet 2020 - 10:14

Troubles à Bamako


Après un week-end mouvementé, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita dont la démission est réclamée par la contestation, a annoncé la dissolution de la cour constitutionnelle tandis que l’imam Mahmoud Dicko a lancé un appel au calme.


L’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahmoud Dicko a appelé au calme après deux jours de violentes manifestations à Bamako, capitale malienne.


Figure centrale de la coalition d'opposition du 5-juin, l’imam a appelé ses partisans à ne "pas tomber dans le piège de la violence.


 

« Je demande encore une fois à la jeunesse malienne de faire preuve de retenue et de calme. », a-t-il dit.


"La lutte continue, pour la "refondation" du Mali et contre "la corruption endémique qui est en train aujourd'hui de mettre notre pays à genoux", poursuit-il , mais elle doit continuer "dans la patience" et les "bonnes manières".


Barrages, pneus brûlés, le saccage d'un tribunal et d'un siège de quartier du parti présidentiel, représentait le tableau sombre à Bamako.


Selon un dernier bilan de source hospitalière, au moins 11 personnes ont été tuées et 124 blessées.


Jouant la carte de l’apaisement, le chef de l’ Etat IBK dont le départ est réclamée par la contestation, a pour sa part annoncé la dissolution de la cour constitutionnelle qui avait invalidé une trentaine des résultats des élections législatives de mars-avril.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement