Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CEI, décision de la CADHP, l'opposition dénonce la mauvaise foi du pouvoir RHDP
 

Côte d'Ivoire : CEI, décision de la CADHP, l'opposition dénonce la mauvaise foi du pouvoir RHDP

 
 
 
 5946 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 juillet 2020 - 14:07

Ouégnin et les autres membres des groupements et partis de l'opposition ivoirienne ce jeudi à Cocody (Ph KOACI)


La cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) a rendu le 15 juillet dernier son arrêt sur la composition de la commission électorale indépendante (CEI) suite à sa saisine par le PDCI.


Cet arrêt rendu par la CADHP a entraîné des interprétations diverses tant au niveau de l'opposition et du parti au pouvoir.


Alors que le parti au pouvoir a salué cette décision de la CADHP affirmant qu'elle a été rendu en sa faveur, des groupements et partis politiques de l'opposition réunis au sein de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la Paix (CDRP) de Bédié et de Ensemble pour la démocratie et la Souveraineté (EDS) de Ouégnin ont dénoncé ce jeudi 23 juillet 2020 au siège du PDCI à Cocody la mauvaise foi du parti au pouvoir, comme constaté sur place par KOACI.


Selon Georges Armand Ouégnin, président de EDS, après la décision de la CADHP, le Gouvernement ivoirien s'est empressé pour dire que la cour avait rendu un arrêt en sa faveur.


 

L'ancien ministre de Gbagbo estime que cette mauvaise foi du pouvoir RHDP est la preuve du mépris vis-à-vis de l'opposition et du droit.

Les groupements et partis politiques de l'opposition qui affirment avoir attendu d'être en possession de l'arrêt de la CADHP avant de se prononcer, précise que selon la décision de la cour, la CEI doit être reformée avant toute élection au pays.


Pour Ouégnin, la cour a reconnu que les commissions locales sont inacceptables car contrôlées à majorité par le pouvoir RHDP unifié.


"Les groupements et partis politiques d'opposition se fondant sur la décision de la CADHP demandent la réouverture du dialogue politique. La dissolution de toutes les commissions locales actuelles ainsi que l'audit de la liste électorale.", a affirmé Georges-Armand Ouégnin.


 

Enfin, les groupements et partis politiques de l'opposition informent qu'ils entameront les jours à venir des campagnes de sensibilisation auprès des populations pour expliquer la décision de la CADHP.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CEI, décision de la CADHP, l'opposition dénonce la mauvaise foi du pouvoir RHDP
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Konnin
Ne choisissez pas votre candidat. Perdez votre temps à toujours vous plaindre ! Le jour où vous allez vous reveiller, les élections seront déjà passées.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Decision qui est claire comme ça, tu prends 2 semaines pour comprendre.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
"Pour Ouégnin, la cour a reconnu que les commissions locales sont inacceptables car contrôlées à majorité par le pouvoir RHDP unifié". Mr Ouegnin, ce n'est pas une nomination au poste de président des CEI locales, mais il s'agit bel et bien d'une élection. La politique de la chaise vide ne paie pas et ne paie jamais. Les élections ont eu lieu au niveau des CEI locales, seuls les partis et entités représentés à la CEI centrale ont pris part au vote et les résultats reflètent la réalité du terrain. Pourquoi pleurer maintenant alors que vous croyiez être le nombril du monde, il y a peu? Dites moi Ouégnin, Où est donc le problème?
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement