Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire du paysan tailladé à Bangolo, vives tensions communautaires, un député à la rescousse pour calmer les esprits
 

Côte d'Ivoire : Affaire du paysan tailladé à Bangolo, vives tensions communautaires, un député à la rescousse pour calmer les esprits

 
 
 
 7676 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 juillet 2020 - 16:37

Simon Doho, les autorités préfectorales et en face des parties en conflit à Bangolo (Ph KOACI)


Le dimanche dernier, un crime crapuleux a eu lieu dans la localité de Bangolo précisément dans le village Baïbly Sébazon, situé à 34 km du chef-lieu de département, dans la sous-préfecture de Dieouzon, dans le canton Tahouaké, région du Guemon (Ouest), comme rapporté par KOACI dans un précédent article.


En effet, une crise communautaire après le meurtre d'un autochtone le dimanche dernier a éclaté dans cette zone de l'Ouest du pays.


Malgré le fait que le présumé assassin ait été remis aux autorités judiciaires, des échauffourées ont suivi cette action malencontreuse et ont fait de nombreux dégâts matériels et aussi des blessés. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Selon les informations en notre possession, deux ressortissants burkinabé ont été blessés dont l'un se trouve toujours en soins. 

Le climat délétère qui prévaut actuellement dans ce village qui jadis était en paix, a poussé le député de Bangolo sous-préfecture, à entreprendre une médiation 


Le député Simon Doho a lancé un appel au calme et l'apaisement aux deux communautés. Il leur a demandé de calmer les esprits déjà surchauffés.

Ce dernier à la suite des médiations entamées a demandé aux uns et aux autres d’œuvrer pour préserver la paix et la cohésion dans le village.


Simon Doho a recommandé à la communauté de ne pas jeter le discrédit sur tout un peuple après ce malheureux incident du dimanche dernier.


 

"La communauté burkinabé ne doit pas être visée dans son ensemble. L'acte posé est individuel. Il faut identifier les coupables et les remettre à la justice. Nous vivons trop du bout des lèvres. Il faudra vivre dans la vérité désormais. ", a affirmé Simon Doho.


Le message a été bien enregistré par les deux parties en conflit qui ont promis en présence du député Simon Doho de taire la hache de guerre et de faire les obsèques du défunt dignement.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire du paysan tailladé à Bangolo, vives tensions communautaires, un député à la rescousse pour calmer les esprits
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement