Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, un mouvement de soutien à Gon demande pardon à Ouattara d'accepter de faire un 3ème mandat pour la mémoire du défunt
 

Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, un mouvement de soutien à Gon demande pardon à Ouattara d'accepter de faire un 3ème mandat pour la mémoire du défunt

 
 
 
 3937 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 juillet 2020 - 09:53

Olivier Kissimpena Ouattara président de l'ANG-AGC (Ph KOACI)


Après le décès le 8 juillet dernier à Abidjan d'Amadou Gon Coulibaly suite à un malaise, le débat sur la survie des différents mouvements de soutien à ce dernier s'est posé.


Dans la commune de Yopougon, comme constaté par KOACI sur place, à leur siège, le mouvement politique Alliance de la Nouvelle Génération pour Amadou Gon Coulibaly (ANG-AGC) n'est pas allé du dos de la cuillère.


Son premier responsable Olivier Kissimpena Ouattara a précisé que son mouvement de soutien va accompagner les actions du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Parti au pouvoir.


"Nous sommes RHDP aujourd'hui, nous le serons demain et tous les mouvements proches d'Amadou Gon Coulibaly veulent aller sur le terrain pour accompagner Alassane Ouattara.

Nous allons travailler pour que la mémoire d'Amadou Gon Coulibaly soit respectée", a -t-il précisé d'entrée de jeu.


Le mouvement politique Alliance de la nouvelle génération pour Amadou Gon Coulibaly, après avoir rendu un hommage à leur défunt président d'honneur, s'est prononcé sur la question du troisième mandat d'Alassane Ouattara.


Olivier Kissimpena Ouattara et ses amis restent convaincus que, pour l'urgence de la situation et pour la cohésion au sein du Parti présidentiel, seul le chef de l'Etat Alassane Ouattara pourra faire l'affaire du RHDP à la prochaine élection présidentielle.


 

C'est à juste titre donc que les membres du mouvement ANG-AGC ont demandé à Alassane Ouattara de rempiler pour un troisième mandat.


"Nous demandons pardon au Président Alassane Ouattara de revoir sa décision et de bien vouloir accepter d’être le candidat de notre grand Parti le RHDP aux élections présidentielles du 31 octobre 2020 pour donner cette victoire à Amadou Gon Coulibaly.", a déclaré le premier responsable du mouvement ANG-AGC.


Olivier Kissimpena a par ailleurs fait remarquer que s'il est vrai que le chef de l'État Alassane Ouattara avait décidé de se retirer devant les deux chambres du congrès à Yamoussoukro en mars dernier, le cas de force majeure auquel fait face le RHDP, l'oblige à se représenter pour éviter que l'inévitable se produise.


Pour lui, pour l'heure, Alassane Ouattara demeure l'unique solution du RHDP pour une victoire certaine au soir du 31 octobre.


"Le plan B que nous avons c'est toujours Alassane Ouattara. Il est la solution des Ivoiriens aujourd'hui et demain. Au sein du RHDP, nous avons des cadres valables, mais pour cette élection du 31 octobre, notre espoir, c'est Alassane Ouattara. Nous appelons tous les Ivoiriens à se mettre autour de notre idéal, du grand baobab et notre baobab, c'est Alassane Ouattara. Au soir du 31 octobre, nous allons aller sur la tombe de Gon pour lui remettre la victoire d'Alassane Ouattara.", a martelé le président du mouvement ANG-AGC.


 

Olivier Kissimpena a affirmé que les Ivoiriens sont aujourd'hui conscients des actions en faveur du développement réalisées par le chef de l'État Alassane Ouattara au pays.


C'est pour cela selon lui et surtout pour la dimension de l’enjeu de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 que la candidature d'Alassane Ouattara devrait être un gage de paix et de stabilité pour le pays pour les cinq (05) prochaines années.


Enfin, convaincu que la prochaine élection présidentielle se tiendra dans la paix, Olivier Kissimpena a invité les Ivoiriens à ne pas avoir peur.


"Les Ivoiriens aujourd'hui sont conscients de beaucoup de choses. Je ne crois pas qu'il y aura une crise postélectorale en 2020. Que les Ivoiriens soient rassurés, ces élections seront des élections très apaisées, Dieu a sa main sur notre pays, il n'y aura rien ", a-t-il conclu.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Adama Bictogo à Soro « il n'a pas le sens de la maturi...
 
 
Côte d'Ivoire : Adama Bictogo à Soro « il n'a pas le sens de la maturité, Guillaume Soro n'est pas notre préoccupation»
Politique
 
Mali : Transition, un point mal appliqué selon la CEDEAO, un nouveau s...
 
 
Mali : Transition, un point mal appliqué selon la CEDEAO, un nouveau sommet en vue
Côte d'Ivoire : Le candidat KKB convoqué devant le conseil discipline du PDCI pour indiscipline notoire
Politique
Côte d'Ivoire : Le candidat KKB convoqué devant le conseil discip...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Guinée: En pleine campagne, la Guinée ferme ses  frontières avec le Sénégal et la Guinée Bissau
Politique
Guinée: En pleine campagne, la Guinée ferme ses frontières avec...
Guinée il y a 10 heures
 
Togo : Le nouveau PM Tomegah-Dogbé dévoile son action, satisfecit pour son prédécesseur Klassou
Politique
Togo : Le nouveau PM Tomegah-Dogbé dévoile son action, satisfecit...
Togo il y a 11 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, un mouvement de soutien à Gon demande pardon à Ouattara d'accepter de faire un 3ème mandat pour la mémoire du défunt
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
A VRAI DIRE
PRADO, tout le peuple cou demande PARDON
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
san-miti
Pour respecter la mémoire d'un défunt, on doit SEULEMENT organiser une prière et des manifestations pacifiques et joyeuses à chaque 12 mois de sa mort........ et non autre chose.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
On parle de sa mémoire politique
 
 il y a 2 mois
Gougnon
Je dis oooh, est-ce que au RDR, on respecte dramane ???. Il désigne un candidat et ce dernier decede. Et votre souci c'est de demander au patron d'être le remplaçant de celui qu'il a nommé. Est ce que vous voyez la foutaise que vous avez à l'égard de votre patron. Il aurait été judicieux, pour garder les formes et le respect de son rang de patron de lui demander d'en designer un autre et non lui demander de remplacer son petit. Seul avec sa conscience, il lui revenait de dire, non je ne désigne personne, j'y vais moi même. Ainsi les formes et le respect de sa personne aurait été sauve. Mais le supplier de remplacer son petit, si c'était nous qui le disions, nous aurions eu toutes les injures. Mais bon voyons, autre temps autres mœurs, n'est-ce-pas?.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Sacrés arguments des moutons pour demander à dramane ouattara de violer (ce n'est plus une surprise) sa propre constitution : 1/ Bédié se présente donc il doit se présenter aussi. 2) si les opposants prennent le pouvoir ils vont se venger. 3) en mémoire de gon coulibaly. 4) pour la stabilité de la CI (sommes nous en guerre ?). 5) avec la mort de gon coulibaly, aucun de la nouvelle génération au rhdp n'est prêt. 6) seul dramane ouattara peut réaliser le «1 coup ko». 7) dramane ouattara, ne nous laisse pas. 8) à 3 mois de la présidentielle, le délai est trop court... 9) nous avons encore besoin de lui, la nouvelle génération sera a ses côtés (lui ce vieux)... Sacrés moutons ! Aucun de ces arguments n'a aucune base juridique. Ouattara n'est pas éligible d'un, et de deux, il a dit qu'il ne briguerait pas un 3e mandat. Ou bien, bouki et dioula ne respectent pas la parole donnée ni ne respectent les règles de la vie en société ?!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement