Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire Songon, un individu interpellé pour avoir lancé une campagne de diffamation
 

Côte d'Ivoire : Affaire Songon, un individu interpellé pour avoir lancé une campagne de diffamation

 
 
 
 7093 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 02 août 2020 - 11:20

Depuis quelques mois, les habitants du village d'Audouin Santé, situé dans la commune de Songon, étaient confrontés à des troubles à l'ordre public, avec pour corolaires des destructions de biens, des blessés et des violences et voies de fait.


 Cette situation a été engendrée par des individus qui, voulant déstabiliser le chef de ce village légalement installé, ont nommé un autre chef de village qu'ils ont imposé par la force aux habitants, a-t-on appris.


Malgré les négociations menées par les autorités administratives pour les amener à la raison, afin que le village retrouve sa quiétude, ces imposteurs ne voulaient pas entendre raison. C'est ainsi que madame le procureur de Yopougon a instruit les services de Police à l'effet d'interpeller tous les fauteurs de troubles pour qu'ils répondent de leurs actes.

Ainsi, le chef de village rebelle et certains de ses acolytes ont été interpellés et déférés devant les tribunaux. Mécontent du déferrement des mis en cause, le nommé Timothée Gnaba a entrepris une campagne d'intoxication sur les réseaux sociaux, tronquant la vérité et diffamant certaines autorités administratives impliquées dans la gestion de ce conflit.


Une enquête a donc été diligentée pour qu'il réponde lui aussi de ses actes. Ainsi, le jeudi 30 juillet 2020, cet autre mis en cause a été interpellé par les services de Police.


 

Il faut rappeler que, les réseaux sociaux ne sont pas un espace de non droit. Toute infraction engendrée par vos propos est susceptible de vous conduire devant les tribunaux.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jours de la présidentiel, Gbagbo appelle à la discussion et ne lance pas de mot d'ordre, rassurant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'or...
 
2001
Oui
60%  
 
1217
Non
36%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement