Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires Amougou Belinga soupçonné de blanchiment
 

Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires Amougou Belinga soupçonné de blanchiment

 
 
 
 6909 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 07 août 2020 - 08:34

Jean-Pierre Amougou Belinga (Ph) 


Jean-Pierre Amougou Belinga est un homme d’affaires camerounais très puissant. Millionnaire et PDG du groupe l’Anecdote, l’homme gère plus d’une dizaine de sociétés au Cameroun et en dehors : Immobilier, BTP, finance, formation ou encore médias.

En février 2020, il réalise une de ses dernières acquisitions avec le rachat de la télévision généraliste gabonaise Télésud.


Flou 

Derrière la Success-story du sulfureux millionnaire, il existe des zones d’ombres. Selon certains médias il serait devenu riche grâce à des malversations à la Cameroon Postal services (Campost).

Pour d’autres, il blanchirait l’argent de plusieurs hauts dignitaires du régime dont il est proche.


D’ailleurs, le tonitruant homme d’affaires ne cache pas sa proximité avec de nombreux chefs d’Etat de la sous-région. Dans sa liste d’amis VIP, figurent le congolais Denis Sassou Nguesso, l’équatoguinéen Obiang Nguema ou encore le centrafricain Touadera où son groupe a gagné le marché de réfection de la télévision nationale.

En effet, son nom a été abondamment cité par la presse dans l’affaire du détournement de fonds publics à la Campost

En octobre 2018, l’intéressé s’est fendu d’un communiqué indiquant qu’il avait remboursé la somme de 509 millions FCFA à la Campost

Il n’hésite pas à adresser des mises en garde à l’endroit des dirigeants camerounais dont des proches collaborateurs du chef de l’Etat contre qui, il menace de lancer « ses journalistes.»

Selon les medias, l’homme d’affaires en veut particulièrement à trois hommes clés autour du président. Ferdinand Ngoh Ngoh le secrétaire général de la présidence de la République. Samuel Mvondo Ayolo le directeur du cabinet civil et Oswald Babooke son adjoint. 

C’est lors d’une émission présentée par l’un de « ses journalistes » que le patron de la police a été cité comme impliqué dans un scandale financier en Guinée-Equatoriale. 


 

Rouleau compresseur


Pour une partie de l’opinion, l’interdiction de sortie du territoire et le retrait des passeports décidés par les responsables de la police contre Amougou Belinga, sonne comme le début du rouleau compresseur d’une administration méprisée et ridiculisée en mondovision par un homme d’affaires qui tente de mettre toute la république à genoux.  

En effet, un document marqué « confidentiel » et signé du directeur de la police des Frontières, Jean Louis Messing, interdit à l’homme d’affaires de sortir du territoire. En plus, le directeur de la police des frontières  demande le retrait de ses passeports dont le document diplomatique centrafricain qu’il possède.


D’après nos informations, la police a décidé d’ouvrir une enquête sur l’enrichissement de Jean-Pierre Amougou Belinga


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement