Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Recensement électoral, 66 ivoiriens arrêtés, le NDC assigne Akufo-Addo à l'ONU
 

Ghana : Recensement électoral, 66 ivoiriens arrêtés, le NDC assigne Akufo-Addo à l'ONU

 
 
 
 6921 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 08 août 2020 - 10:27


Les présumés ivoiriens (ph)


Le recensement électoral devant servir a la confection de la liste électorale pour les élections générales du 07 décembre 2020 au Ghana ne finit de susciter des polémiques avec les accusations de part et d’autres d’enregistrements des étrangers.


En lien avec des anomalies qui se sont signalées lors du recensement, nos confrères de la télévision UTV News ont révélé au travers d’une vidéo que 66 ivoiriens ont été arrêtés à Bono dans la région de l'Est pour s’être enregistrés illégalement sur la liste électorale en tant qu’électeurs ghanéens.


Sur les arrestations, il est allégué que les 66 ivoiriens ont été arrêtés à bord d’un véhicule KIA qui portait une plaque d'immatriculation ivoirienne par les agents du service d'immigration sur leur chemin retour.


Les dessous de ces enregistrements à polémique révèlent que les supposés ivoiriens sont arrivés au Ghana depuis trois jours pendant que les frontières ghanéennes demeurent fermées. Pendant que certains des accusés se sont enregistrés avec des noms comme tels que « Kwaku Kwabena», «Kwabena Kwadwo» et «Ama Kwabena », il a brandi des cartes d’identité ivoiriennes appartenant à d’autres.


 

Sur le motif de leurs actes, les personnes arrêtés ont expliqué qu’un certain Yaw leur avait demandé de venir au Ghana pour s'inscrire afin d’obtenir la carte d’électeurs, car s’ils ne le font pas, ils ne pourront pas rendre visite à leurs amis et parents vivant au Ghana.


Plainte du NDC contre Akufo-Addo à l’ONU


Le principal parti de l’opposition ghanéenne, le NDC, a déposé une plainte pour « discrimination tribale et de profit ethnique » contre le pouvoir du Président Nana Akufo-Addo aux Nations Unies à l’ONU. Le dépôt de la plainte est révélé hier vendredi au cours d'un entretien avec la radio Kasapa Fm par Johnson Asiedu Nketia, le Secrétaire général du NDC.


Selon le NDC, les ghanéens du groupe ethnique Ewe habitant les villes frontalières du Ghana d’avec le Togo se sont vu refuser l'inscription en tant qu’électeurs sur le registre électoral sous prétexte qu'ils sont des togolais.

Sur l’action entreprise, le Secrétaire général du NDC a déclaré que « ce que nous avons réalisé, c'est que le gouvernement Akufo-Addo se lance dans une considération ethnique et la discrimination contre une communauté. Lorsque vous parlez une langue particulière (Ewe), vous êtes déclaré non ghanéen ».


 

Le NDC soutient que le pouvoir se sert de l'Armée pour intimider et priver de leurs droits les personnes vivant dans la région de la Volta et dans d'autres villes frontalières du pays.


En espérant une suite favorable à sa saisine, Asiedu Nketia a condamné le recours à l’Armée et a ajouté avoir réussi à rassembler des preuves de marginalisation ethnique pour le NDC devant l’ONU.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana : Recensement électoral, 66 ivoiriens arrêtés, le NDC assigne Akufo-Addo à l'ONU
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
A VRAI DIRE
Avec ça ce sont leurs parents qui sont ici qui disent que les autres dobt étrangers. Kwabena= kouabenan, yaw= yao, kwaku= kouakou.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Intéressant...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Manque de fiabilité à grande échelle des tests PCR, des chiffres du Covid-19 biaisés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air vous parait elle plus dangereuse que le covid-1...
 
3342
Oui
76%  
 
958
Non
22%  
 
126
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement