Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CNRA, après un mois de grève, les travailleurs sous menace de chômage technique, annoncent en réplique des sit-in dans tout le pays.
 

Côte d'Ivoire : CNRA, après un mois de grève, les travailleurs sous menace de chômage technique, annoncent en réplique des sit-in dans tout le pays.

 
 
 
 3597 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 août 2020 - 14:48

des agents du CNRA ce lundi à Adiopodoumé (Ph KOACI)


Les préoccupations des travailleurs du Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) ne sont pas en passe d'être réglées en dépit de leur débrayage de quatre semaines.


Pis, la direction générale menacent les travailleurs grévistes de mise en chômage technique.


Du moins, c'est ce qu'ont fait savoir ce lundi 10 août 2020, les syndicats des travailleurs du CNRA au cours d'une conférence de presse tenue dans l'enceinte de la direction générale, sis à Adiopodoumé, comme constaté sur place par KOACI.


"Après plus de trois semaines de grève et devant la non satisfaction des revendications des travailleurs du CNRA, monsieur le directeur général menace ces derniers d'une mise en chômage technique à compter de ce lundi 10 Août 2020 et de la retenue de 12 jours sur les salaires du mois d'Août 2020. Il convient de signaler que lors de la rencontre que monsieur le DG a eue avec les collectifs des syndicats du CNRA, le 06 Août 2020, il avait annoncé avec force le paiement effectif du salaire du mois de juillet à partir de ce même jour et que de ce fait aucune raison ne justifierait la poursuite de la grève entamée depuis le 20 juillet 2020. Or nous faisons le triste constat qu'à ce jour, aucun des travailleurs du CNRA n'a reçu le salaire du mois de juillet, comme indiqué par Monsieur le DG.", a déploré Edmond Koffi, porte-parole du Collectif des Syndicats du CNRA.


 

Aussi, les travailleurs se disent-ils déterminés à poursuivre la grève entamée depuis le 20 juillet dernier jusqu'à satisfaction de leurs revendications et annoncent , à cet effet, des sit-in au sein des différentes unités opérationnelles présentes sur l'étendue du territoire.


Dr Edmond Koffi et ses camarades disent ne pas parvenir à comprendre qu'une structure comme le CNRA qui bénéficie d'une subvention étatique de 300 millions l'année, en arrive à ne pas pouvoir couvrir ses charges salariales, quoi que générant en plus, des ressources internes à travers la vente des fruits de la recherche.


La menace de leur tutelle de procéder à des mise en chômage technique de tous les travailleurs qui ne répondront pas à leur poste n'a, en rien ramolli la position des grévistes.


En réplique, les travailleurs en colère ont, en plus de leurs revendications initiales, exigé à la direction générale, la satisfaction de bien d'autres préoccupations.


 

Notamment, le reversement des prélèvements de la carte Couverture Maladie Universelle (CMU), le remboursement des retenues MUSA et BNI gestion, le paiement des arriérés de CNPS et CGRAE, la suppression de la catégorie OEJ, l'application effective du SMIG.


Enfin, les agents du Centre National de Recherche Agronomique qui disent avoir fait assez de concessions à la tutelle, ont , par ailleurs, mis sur la table de leurs préalables à toute reprise du service, la proclamation et le paiement des arriérés des promotions en catégorie et en échelons des évaluations de 2012 à 2019 ainsi que le paiement du reliquat de l'indemnité de départ à la retraite des retraités de 2019.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement