Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'UPCI annonce son retrait provisoire du processus électoral à cause de la situation pré-électorale
 

Côte d'Ivoire : L'UPCI annonce son retrait provisoire du processus électoral à cause de la situation pré-électorale

 
 
 
 7745 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 30 août 2020 - 20:17

Brahima Soro


Bien qu'ayant obtenu, le parrainage requis, Union pour la Côte d'Ivoire ( UPCI) présidée par, Maitre Brahima Soro a annoncé aujourd'hui que cette formation politique de l'opposition ne présentera pas de candidature à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.


"J’ai décidé, en accord avec les valeurs, les idéaux de paix et d’unité de la nation promus par l’UPCI, de me retirer provisoirement du processus électoral en cours. Et je lance un appel solennel à la retenue. A tous nos collecteurs terrain et collecteurs régionaux . A tous nos adhérents et sympathisants qui ont suscité notre candidature et se sont engagés à porter notre projet commun de renouvellement du personnel politique. A toutes celles et à tous ceux qui nous ont accordé leur parrainage, " a déclaré, Maitre Brahima Soro au cours d'une conférence de presse.


Il a à l'occasion interpellé principalement le Président de la République et candidat, Alassane Ouattara d’une part et lancé un appel aux Ivoiriens d’autre part. 


 

"Monsieur le Président, je vous demande de cesser de nous conduire en ayant les yeux rivés sur les rétroviseurs, le pare-brise étant plus large et la route sinueuse en ce moment. Ne dit-on pas que la mesure ultime du leadership est la capacité de partir, céder sa place au bon moment ? Je vous demande, je vous prie de prendre les bonnes mesures afin d’éviter que les mêmes causes produisent les mêmes effets. 

Monsieur le Président. Souvenez-vous, jamais en Côte d’Ivoire une élection présidentielle n’a été organisée alors que des candidats importants étaient en exil et leurs principaux soutiens écroués dans des maisons d’arrêts. Souvenez-vous, jamais dans l’histoire de la Côte d’Ivoire indépendante, une période de dépôt de dossiers de candidature à l’élection présidentielle n’a engendré autant de manifestations, autant de violence et de morts. Monsieur le Président, ne vous enfermez pas dans votre case pour n’écouter que les caciques de votre camp qui n’ont que faire de votre réputation mais cherchent plutôt à sauvegarder leurs positions précaires de prédateurs. Monsieur le Président, déverrouillez la porte de votre case que vous avez pris soin de boucler à double tour. Le temps des présidences impériales est terminé. Monsieur le Président. Il est encore temps de dialoguer car vous avez en face de vous une opposition républicaine qui a recourt à la justice pour trancher les désaccords politiques," a lancé, Maître Brahima Soro à l'endroit de Ouattara.


"Au contraire, par la présente décision, il s'agit de vous alerter sur la nécessité de passer la période trouble qui s'annonce," a mentionné, l'avocat.


En attendant de savoir ce qu’il en sera des différentes interpellations et appels qu'il a lancé, le président de l'UPCI ne veut pas être un activateur volontaire ou involontaire du crash et de l’incendie qui se profilent à l’horizon en Côte d'Ivoire.


"Parce que le but de notre engagement en politique est de servir le Peuple de Côte d’Ivoire. Parce que depuis la décision de l’UPCI prise le 25 juillet 2020 de parrainer une candidature à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, de gros nuages d’incertitude et de confusion sont venus s’amonceler au-dessus de notre pays. Parce que l’offre politique alternative dont nous sommes porteurs ne peut être audible lorsque des manifestants aux mains nues sont assassinés par des forces parallèles et que de nombreux blessés sont dénombrés ici et là. Parce qu’en 2020, le Peuple de Côte d’Ivoire mérite mieux que le solde macabre d’un contentieux trentenaire. Parce que nous aimons profondément notre pays, la Côte d’Ivoire, notre bien commun," a conclu, le conférencier.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'UPCI annonce son retrait provisoire du processus électoral à cause de la situation pré-électorale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Tu n'as probablement pas eu le nombre de parrainages qu'il fallait selon la loi satanique imposée par le pouvoir en place.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Okay, missié... C'est bien noté...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Et si c'était une absence de parrainage citoyen???
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KôrôBob
Il est temps de limiter le nombre de partie politique. On peut se contenter des trois qui ont déjà gouverné parce que il y'en a trop de micro parti
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Euh pardonnez, c'est quoi UPCI et c'est qui lui? Y'a trop de marmailleurs dans la politique ivoirienne, on dirait n'importe qui se lève et se dit politicien alors qu'il ne peut meme réunir 10 voix dans une election.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement