Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Rentrée scolaire 2020-2021, la politique de gratuité va coûter à l'état 14,5 milliards de FCFA
 

Côte d'Ivoire : Rentrée scolaire 2020-2021, la politique de gratuité va coûter à l'état 14,5 milliards de FCFA

 
 
 
 4355 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 septembre 2020 - 19:26

Kandia Camara


Kandia Camara, ministre de l’Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a annoncé au cours de la réunion de rentrée scolaire qu’en raison de la COVID-19, le gouvernement a opté pour l'organisation de l'année scolaire en deux semestres.


La réouverture des classes, le lundi 14 septembre 2020, constitue un défi majeur parce qu’elle intervient dans un contexte particulièrement sensible qui portera encore les séquelles d’une pandémie toujours en cours.


Au titre de la Pédagogie et de la Formation Continue plusieurs mesures ont été prises selon, Kandia Camara. Il s'agit, de la remise à niveau systématique des élèves pendant les huit (08) premières semaines de l’année, de la redynamisation et le contrôle soutenu des Conseils d’Enseignement et des Unités pédagogiques, du réaménagement des programmes éducatifs adaptés au nouveau contexte, du renforcement de l’encadrement pédagogique avec le recrutement exceptionnel de 1 211 Conseillers Pédagogiques du Préscolaire et du Primaire et de 400 encadreurs pédagogiques du secondaire etc.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Cette année, la politique de gratuité va se poursuivre. Kandia Camara a indiqué que près de 5 millions de kits scolaires d’un coût d’environ 10 milliards deFrancs CFA seront distribués, ainsi que près de 3,5 millions de manuels scolaires d’une valeur estimée à 3 milliards de FCFA.


«La distribution de 1.000 mallettes pédagogiques d’un coût d’un milliard de Francs CFA. Pour cette année scolaire, la politique de la gratuité de l’école va coûter à l’Etat de Côte d’Ivoire un peu plus de 14,5 milliards de FCFA. Outre ces investissements, 200.000 tables-bancs ont été acquis pour un coût de 12 milliards de Francs CFA. Débutée depuis le mois d’août dernier la distribution de ces intrants pédagogiques et matériels est prévue pour s’achever en octobre prochain, » a-t-elle mentionné.


Aux titres de la gestion de l’alimentation scolaire, de la gouvernance et du pilotage du ministère et de la gouvernance des Comités de gestion, la ministre a enfin annoncé, une plus grande implication de la communauté dans la stratégie d’approvisionnement des cantines scolaires s’avère indispensable, une large diffusion des textes portant création, organisation et fonctionnement des COGES, une application stricte de ces textes, l’activation de la Commission de Discipline et de Mérite pour encourager les bonnes pratiques et sanctionner les écarts par rapport aux normes, le renforcement de la traçabilité des activités et des actions par l’usage du numérique, l’intensification du contrôle et de l’évaluation à tous les niveaux, la mise en place d’un dispositif inclusif et multisectoriel de lutte contre la fraude et la tricherie, la signature imminente des Contrats d’Objectifs et de Performance pour l’amélioration de la gouvernance scolaire.

Invitée par sa collègue à cette réunion de rentrée scolaire qui a eu lieu au Lycée d'excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam, la ministre de l'Assainissement et de la salubrité, a déclaré que l'objectif affiché pour cette rentrée scolaire 2020-2021 dans le contexte du COVID-19 est d’accueillir tous les élèves et gestionnaires du système éducatif dans un cadre serein, propice à l’apprentissage, afin de garantir la protection des élèves et des personnels.


Pour ce faire, selon, Ane Désirée Ouloto, la rentrée doit être assurée dans le respect des règles barrières décidées par le Conseil National de la Sécurité, dont les grands principes sont, le respect des gestes barrière, le port du masque pour les adultes et les enfants de plus de 11 ans, l’hygiène des mains (se laver les mains avec du savon et de l’eau), le nettoyage et aération des locaux.


 

Son souhait est que le gouvernement envisage une phase « d’anticipation » qui pourrait comprendre, un protocole de dépistage obligatoire dans les établissements scolaires, l'organisation de campagne de sensibilisation aux règles d’hygiène.


"Les gestionnaires du système éducatif devraient voir dans cette crise sanitaire, l’occasion du renforcement de nouvelles méthodes d’apprentissage, accessibles à une grande majorité des enfants, afin d’anticiper sur d’éventuelles situations d’urgence et ainsi, rendre le système éducatif plus résilient," a-t-elle conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Mali : « Attentats du Radisson Blu et de La Terrasse », le jihadiste I...
 
 
Mali : « Attentats du Radisson Blu et de La Terrasse », le jihadiste Ibrahim 10 comparaît à Bamako
Société
 
Côte d'Ivoire : Effondrement d'un immeuble à Yopougon, un bébé de huit...
 
 
Côte d'Ivoire : Effondrement d'un immeuble à Yopougon, un bébé de huit mois parmi les victimes décédées
Nigeria :  L'Armée sur ses gardes, opte pour l'ordre démocratique et met en garde les fauteurs
Société
Nigeria : L'Armée sur ses gardes, opte pour l'ordre démocratique...
Nigeria il y a 13 heures
 
Burkina Faso : Décès du  père du Président Roch Marc Christian Kaboré
Société
Burkina Faso : Décès du père du Président Roch Marc Christian Ka...
Burkina Faso il y a 14 heures
 
Guinée : Les violences post-électorales ont fait 21 morts en une semaine, selon le bilan officiel
Société
Guinée : Les violences post-électorales ont fait 21 morts en une...
Guinée il y a 16 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rentrée scolaire 2020-2021, la politique de gratuité va coûter à l'état 14,5 milliards de FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Lom
Le coût d'un kit est de 2000. Le kit est composé de quoi? A-t-on réellement 5 000 000 d'élèves dans le primaire? Et en plus 3.5 millions de manuels scolaires. Certainement avec des élèves fictifs pour empocher le reste pour bâtir des universités en Guinée,chez elle. Les tables-bancs par unité coûtent 60 000 frs. Où sommes-nous? Sia Popo n'a rien fait.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Et l'État c'est moi...Ça fait quoi si je paie.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
C'est l'argent du peuple ivoirien, donc il ne s'agit pas de gratuité........ Je n'ai jamais vu une personnalité politique qui est venu au pouvoir avec un coffre-fort.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Volaire, volaiiiirrrre!!!!!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Vraiment cette femme vas nous tuer un jour. Et ce qui est marrant elle officialise son vol juste pour donner l'aspect de credibilité et de transparance fictif aux yeux de son patron dramane. 60 000/table banc en bois. Du n'importe quoi. Elle prend cet argent pour aller developper et creer de l'emploie dans son pays d'origine la guineeDieu lui il n'est pas gaou.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement