Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La cour Africaine ordonne à l'Etat de surseoir à tous les actes pris à l'encontre de Guillaume Soro
 

Côte d'Ivoire : La cour Africaine ordonne à l'Etat de surseoir à tous les actes pris à l'encontre de Guillaume Soro

 
 
 
 31573 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2020 - 15:27

Guillaume Soro 


La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a pris ce mardi 15 septembre 2020 une ordonnance dans l’affaire qui oppose Guillaume Soro et l’Etat de Côte d’Ivoire.


Dans le document consulté par KOACI, la CADHP ordonne à l’Etat ivoirien de sursoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre du requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la cour sur le fond de la cause.


« Prendre toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement de tous les obstacles empêchant le requérant de jouir de ses droits et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020 ; et faire de rapport à la cour, sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans la présente décision dans un délai de quinze (15) jours, à compter de la date de réception », ont signé le vice-président, Ben Kioko et le greffier Robert Eno.


 

L’ancien Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne a été reconnu coupable de recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux. 


Il a été condamné à 20 ans de prison ferme, 4,5 milliards de F CFA d’amende, et à la privation de ses droits civiques pendant cinq ans.


Une condamnation qui a valu sa radiation de la liste électorale et par conséquent l’invalidation de sa candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020 par le Conseil Constitutionnel.


L'Etat de Côte d'Ivoire, à l'image avant lui du Bénin, du Rwanda ou du Sénégal, après son retrait en avril, par respect de sa souveraineté, ne prend plus en considération les conclusions de la CADHP. Il suspecte clairement des copinages entre certains acteurs politiques et certains fonctionnaires de la Cour.


Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La cour Africaine ordonne à l'Etat de surseoir à tous les actes pris à l'encontre de Guillaume Soro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
GUNICAO
je comprend pourquoi SORO est chaud pour aller à la cours africaines des droit de l'homme et des peuples. Il a son pion sur la bas. et je suis sur qu'il ne savait pas les résultats de la cour constitutionnelle allait être proclamé hier, paniqué, la cour par le truchement de son VICE president demande une intégration de SORO sur la liste. SORO et son groupe ont été pris de cour constitutionnelle d'où la réaction de son gars à la cour africaine ce jour.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Bien vu
 
 il y a 2 mois
Khanel
Bravo!
 
 il y a 2 mois
k
Cette Cour est politisée, c'est trop gros. Soro a du les soudoyer. L'Etat fait bien de l'ignorer comme les autres l'ont fait.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Comme c'est cette cour, que nous avons d'ailleurs éconduit, qui commande et non la CC de CI, qu'ils (les juges de cette cour) viennent lever.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
TAKORADI
Soro serait bien inspiré de s'adresser à la cpi. Les décisions prises par cette cour semblent plus coercitives que celles de la cour Africaine.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
tout cela est très suspect
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Gagagagagagaga... sacré moutons du rdr... ko copinage avec les fonctionnaires de cette cour... pffffffff mais c'est le même copinage que le dictateur dao fait avec les magistrats ivoiriens et les juges constitutionnels en CI... malgré le retrait la CI est tenu obéir aux décisions de la cour africaine jusqu'en 2021... et si dao refuse les décisions de justice des institutions africaines et internationale alors personne ne devra respecter les décisions des institutions ivoiriennes à la solde de dramane le dictateur... il y va de l'état de droit
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Quelqu'un qui renie son pays d'origine par la fraude et par la force des armes peut respecter quelle règle ? Il faut arrêter des débats judiciaires et passer à autre chose.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
alexooooo
soro wawueeeeeeee
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Les carottes sont cuites moustique soro... Il se débat dans tous les sens... Yako
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
C'est trop flagrant, l'accointance entre la CADHP et Soro. A peine, la liste des candidats annoncée que la cour montre son vrai visage. Moi je n'en suis pas surpris. La CADHP est dirigée par Me ORE qui appartient au cabinet qui gère les intérêts de SORO à Abidjan. Donc Me Ore sur place tire les ficelles pour son cabinet qui se fait du sou dans cette affaire.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Soro le faux Thieny Gbanani, voici le vrai visage de l'injustice qu'il voyait en rêve là. C'est maintenant qu'une rébellion a son sens. Mais il est incapable de rentrer en Côte d'Ivoire. Bientôt 1 an ses gares sont en taule. Il as détruis le pouvoir de Gbagbo pour rien. Nous on lui a pardonné ses inbecilités mais Dieu lui fera payer ça très cher. En plus il est infiniment ingrat avec tout le monde. Il a préféré GPS au détriment de RACI qui a tout fait pour lui.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
On ne peut pas demander aux Ivoiriens de se soumettre aux injonctions du conseil constitutionnel et donc du droit et refuser de faire appiquer une decision de droit...On aura pas respecte les decisions de Yao Paul ni de la CADHP, mais on devra respecter celle de Mamadou Kone ? Hier Yao Paul deniait a de nombreux Ivoiriens leurs droits le plus simple celui du vote, y a eu des morts, Mamadou Kone vient de faire de meme ...Pauvre Cote d Ivoire
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement