Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Aboisso, JNVA post-confinement, les acteurs entendent jouer leur rôle
 

Côte d'Ivoire : Aboisso, JNVA post-confinement, les acteurs entendent jouer leur rôle

 
 
 
 2120 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 septembre 2020 - 11:30

Jenifer Cérès présidente de AVA samedi à Aboisso (ph KOACI) 



Loin d'être anéantie par la pandémie à Coronavirus qui malheureusement frappe de plein fouet plusieurs villes ivoiriennes, la présidente de l'Agence de valorisation de l’agriculture (AVA), a tenu à célébrer le samedi 19 septembre dernier à Aboisso, l'agriculture de Côte d'Ivoire à travers les Journées Nationales pour la Valorisation de l’Agriculture (JNVA).


« Si ces assises si ambitieuses ont pu se tenir en ce jour et en plus dans la capitale du Sud Comoé, une zone à fort potentiel agricole, c’est bien grâce à la sollicitude des grands commis de l’État de Côte d’Ivoire que nous voudrions saluer.» a d'entrée, suite à une minute de silence en mémoire du regretté Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Amadou Gon Coulibaly, Haut Patron des JNVA, indiqué Jenifer Cérès, initiatrice de ces journées devant plusieurs ministres dont Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l'agriculture et du développement rural qui n'a pas manqué de saluer les hommes et femmes producteurs.


Les JNVA, l’unique forum itinérant d’hommage aux paysans, avant d'illuminer la Capitale de la Région du Sud-Comoé, se sont déroulées à Abidjan (2009), Ferkessédougou (2012), Yamoussoukro (2013), Bondoukou (2014), Daoukro (2015), San-Pédro (2016), Korhogo (2017) et Bouaké (2019).


 

« Jamais je ne passerai sous silence la grande contribution des ministères techniques, tous engagés aux côtés des acteurs et organisations professionnelles des secteurs sus-mentionnés ! Que dire de nos braves paysans, qui aujourd’hui encore, sont au cœur des réflexions. Les JNVA qui d’ordinaire étaient une vraie fête du paysan, avec ses joyeuses expositions et ses parades carnavalesques, se sont tenues dans le strict respect des mesures barrières. Ces premières JNVA post-confinement, la 9ème édition, ont pour thème justement " La COVID-19 et son Impact sur l’Agriculture, L’Élevage, et l’Agritourisme en Côte d’Ivoire", car nul ne peut ignorer que le virus à Corona a frappé durement nos vaillants travailleurs, ceux-là mêmes qui tiennent le socle de notre économie.


Chers amis des secteurs de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Agritourisme, des Ressources Animales et halieutiques, cette pandémie dépasse largement les frontières d’une simple question de santé publique (...) Les défis sont énormes et ce forum annuel des acteurs et actrices du secteur de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques, entend jouer le rôle avant-gardiste qui est le sien. Nous attendons de cette 9ème édition des JNVA, un diagnostic exhaustif de l’impact de la pandémie sur la sécurité alimentaire et les questions nutritives, une mobilisation de ressources financières et logistiques et un chapelet de recommandations pour soutenir, par des investissements massifs, les acteurs.


Je ne saurais terminer ces propos, sans évaluer le bilan si éloquent de l'AVA qui, à travers les JNVA, offre une immense opportunité aux agriculteurs, éleveurs, paysans, artisans, acteurs et actrices du monde rural de dialoguer directement avec leurs élites locales, les membres du gouvernement, les membres de l’Assemblée Nationale, les membres du Conseil Economique, Social, Environnemental, et Culturel (CESEC), les chefs de départements ministériels, 

les investisseurs. Et nous avons bon espoir que la présente édition, consacrera un nouveau pacte avec toute la chaine de valeur concernée.» a conclu Jenifer Cérès en remerciant tous ses partenaires et sponsors.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Aboisso, JNVA post-confinement, les acteurs entendent jouer leur rôle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement