Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : La DMK défie le gouvernement sur la rue politique
 

Togo : La DMK défie le gouvernement sur la rue politique

 
 
 
 1873 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 septembre 2020 - 16:59

Fulbert Attisso (ph)


La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), du nom de l’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, projette d’organiser un meeting le 04 octobre 2020 à Baguida, une banlieue située à l’Est de Lomé, la capitale du pays. La DMK invite les populations à se mobiliser pour ce meeting et le gouvernent togolais devra à coup sûr se prononcer sur ce projet de rassemblement public.


L’information portant sur la tenue de ce meeting a été annoncée hier mardi à Lomé les responsables de la DMK lors d’un point de presse. Ce meeting en projet sera une première sortie publique hors des salles de conférence pour la DMK.


Fulbert Attisso, le président du parti « Le Togo Autrement » et membre de la DMK qui a pris part à ce point de presse a déclaré que « c’est un meeting public qui va nous permettre de dénoncer tout ce qui se passe d’anormal dans le pays. Depuis la dernière élection présidentielle, beaucoup de choses se passent que nous trouvons anormales ».


 

Comme une stratégie politique qui permettra à la DMK de redonner de la voix à l’opposition togolaise et se repositionner sur l’échiquier politique et dont les acteurs peinent à définir un schéma politique face au pouvoir en place, les sujets à débattre à ce meeting seront les problèmes sociopolitiques qui sont accentués depuis la fin de la présidentielle 2020 par les mesures réactives dues à la Covid-19 et ses corollaires. 


A ce qui semble s’apparenter à un appel pour une prise de décisions nationales consensuelles, Attisso a déclaré à propos du contentieux lié à la dernière présidentielle que cette affaire « doit trouver une solution politique plutôt que d’utiliser la justice pour harceler ceux qui estiment que les résultats qui sont publiés ne sont pas exacts ».


De ce fait, les questions en suspens et pour lesquelles bon nombre de togolais ne trouvent pas encore de réponses appropriées sont entre autres la reconduction de l’état d’urgence sanitaire, les assassinats, la mauvaise gouvernance, les arrestations, les violations des droits de l’Homme, le retour des togolais qui sont forcés de vivre à l’extérieur du pays et l’éternelle préoccupation des élections qui sont censées aboutir à des résultats issus des urnes acceptés par tous.


La tenue ou non de ce meeting dépendra de la suite que le gouvernement togolais réservera à l’annonce de la   DMK en raison des mesures préventives contre la propagation de l’épiderme de la Covid-19. Ce rassemblement public qui interviendra un jour avant la commémoration du soulèvement du 05 octobre 1990 sonnera comme une invite aux togolais à repenser leur devenir socio-politique tout en se focalisant sur la lutte contre la Covid-19 pour laquelle ils doivent apprendre à vivre avec en attendant un éventuel vaccin.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement