Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Appel à la désobéissance civile, des jeunes du Tonpki affirment ne plus être prêts pour donner leur poitrine pour des hommes politiques
 

Côte d'Ivoire : Appel à la désobéissance civile, des jeunes du Tonpki affirment ne plus être prêts pour donner leur poitrine pour des hommes politiques

 
 
 
 8458 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 septembre 2020 - 11:31

des jeunes du Tonpki devant les autorités préfectorales à Man (Ph KOACI)


Henri Konan Bédié et des Partis et groupements politiques de l'opposition ont lancé le dimanche 20 septembre dernier un appel à la désobéissance civile dans le but de pousser Alassane Ouattara, candidat du RHDP, Parti au pouvoir de renoncer à sa volonté de briguer un troisième mandat.


Dans la région du Tonpki, à l'ouest, la ville de Zouan-Hounien, bastion de Mabri Toikeusse dont les dossiers de candidature ont été rejetés par le Conseil Constitutionnel, a enregistré en début de semaine des manifestations.


Fort de cela, dans cette partie de l'ouest du Pays longtemps secouée par les crises politiques qui ont endeuillé la Côte d'Ivoire, des jeunes réunis au sein de trois (3) associations sont montés au créneau pour interpeller les autorités politiques.


 

Ces jeunes qui affirment être au nombre de 100.000 engagés pour la Promotion des Actions du Gouvernement de Côte d’Ivoire, Vision Plus et le Cercle des Amis de Vagondo Diomandé (CAVADI) dans le Tonpki souhaitent donc voir cette année se tenir une élection présidentielle apaisée.


Soutenant que leur région a toujours été oubliée dans le processus de développement, ces jeunes s'estiment aujourd'hui heureux de voir les rues de Man bitumées, la nouvelle route Danané-frontière Guinée bitumée et l’Université construite.


Pour Serges Gouet Kpan porte-parole des trois associations, ces jeunes de la région du Tonpki ont décidé de tourner le dos aux propos haineux et surtout dire non à l'exploitation de la jeunesse par les hommes politiques.


Enfin, ces jeunes ont annoncé une caravane de la paix dans les localités de la région du Tonpki et principalement à Zouan-Hounien, ville natale de Mabri.


"Nous ne sommes plus prêts pour donner nos poitrines pour un homme politique quelque soit son aisance ou les raisons. La seule voie par laquelle nous devons faire des recours, c’est le dialogue. Notre solution ne se trouve pas dans les rues mais autour d’une table pour trouver solution au problème qui prévaut au pays.", a fait savoir Serge Gouet Pkan.


Jean Chresus

 

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Appel à la désobéissance civile, des jeunes du Tonpki affirment ne plus être prêts pour donner leur poitrine pour des hommes politiques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Kiokiokiokio! Le rdr fait vraiment pitié. L'argent du contribuable ivoirien que vous distribuez de gauche à droit pour corrompre les gens là, vous allez remettre ça dans les caisses de l'état après votre chute très prochaine. Tampiri
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
On verra...on verra...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement