Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, malgré une atmosphère de boycott, ADO accueilli en fanfare
 

Côte d'Ivoire : Ferké, malgré une atmosphère de boycott, ADO accueilli en fanfare

 
 
 
 13003 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 10 octobre 2020 - 17:51

Le président Ouattara dès son arrivée à Ferké ce samedi (ph KOACI) 


Comme rapporté par une source sur place, Ferkessédougou, chef-lieu de département de la région du Tchologo, a accueilli le président de la république Alassane Ouattara dans une liesse incommensurable. C’est aux environs de 11 heures 05 minutes ce samedi 10 octobre, que le chef de l’État a fait son entrée dans la ville de Ferké.


Il a été accueilli par une population sortie par milliers. Dès le début de la matinée, l’on a senti une morosité dans cette mobilisation. Selon des indiscrétions, certaines personnes proches de l’opposition active à Ferké, auraient tenté de saper la volonté des populations à venir accueillir le président ADO. Au carrefour du marché, point névralgique de la ville, des commerces vaquaient à leur occupations comme si de rien n’était. Des motards franchissaient volontairement le cordon sécuritaire qui était installé comme pour provoquer les forces de défense et de sécurité.


Les forces de sécurité, dans un esprit républicain et avec un calme Olympien, ont assuré leur service. Dès l'apparition des premiers véhicules du cortège présidentiel, en l’espace de cinq minutes, les populations se sont amassées au bord des voies de circulation de la ville scandant et en chantant le nom du président ADO.


Les jeunes à moto, par centaines, ont suivi le président jusqu’aux différents lieux d’inauguration des voie de Ferké-Kanawolo-Tafiré, Ferké-Nassian-Kong.


 

En ces deux lieux, toutes les sommités socioéconomiques de la région, étaient présentes à l’exception du Maire de la ville absent qui s’est fait représenter par son premier adjoint Coulibaly Bakary. Ce qui a fait dire à de nombreuses personnes sur place, que « le député Maire Ouattara Kaweli proche de Guillaume Soro, a boycotté cette visite brève du président ADO.» 


Surement le Maire a oublié le caractère républicain et administratif de sa fonction, même s’il n’est pas du même bord politique que le premier magistrat du pays.


Qu’à cela ne tienne, la population de Ferké est sortie nombreuse accueillir le président de la république, fils de la région du Tchologo.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, malgré une atmosphère de boycott, ADO accueilli en fanfare
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Eh voilà encore un exemple, beaucoup de bavardages sur internet et dans la vie réelle, le total contraire. Trop de com', trop d'intox, trop de gens qui vivent dans un, dans leur rêve...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Sacré revers pour Soro chez lui. ADO est en roue libre, il a vraiment rien d'autre en face que des "bavardeurs" de réseaux sociaux, suis d'accord avec vous @fmk, c'est constatable par tous effectivement. Vous me direz ils ont ce temps vu qu'ils ne font rien d'autres bien souvent.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et dire que c'était impromptu... On sait qui est qui en CIV en 2020...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
LOL.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
C est les réalisations sur le terrain qui compte du concret on avance merci pour les populations
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement