Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élection 2020, après son appel du Félicia, Bédié interpelle pour l'ultime fois le secrétaire général de l'ONU António Gueterres via une lettre
 

Côte d'Ivoire : Élection 2020, après son appel du Félicia, Bédié interpelle pour l'ultime fois le secrétaire général de l'ONU António Gueterres via une lettre

 
 
 
 13644 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 17 octobre 2020 - 18:29

Bédié au stade Félix Houphouët-Boigny lors du meeting de l'opposition (Ph KOACI)


Le 10 octobre dernier, au stade Félix Houphouët Boigny, au meeting de l'opposition, le président du PDCI, Henri Konan Bédié, a adressé un appel solennel à Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, pour lui demander son implication personnelle dans la résolution de la grave crise politique qui secoue la Côte d'Ivoire.


Ce samedi 17 octobre 2020 alors que la campagne électorale bat son plein, le sphinx de Daoukro dans un communiqué adressé à ses partisans dit observer chaque jour, de plus en plus, la montée de leur colère et peines devant "le simulacre d’élection présidentielle que veut organiser, par tous les moyens et à tous les prix, Monsieur Alassane Ouattara, le 31 octobre prochain.".


Comme s'il interpellait pour une ultime fois le secrétaire général de l'ONU et la communauté internationale, Bédié laisse entendre qu'il a confirmé les aspirations profondes de ses partisans pour l’engagement urgent d’un dialogue responsable entre toutes les filles et fils du Pays dans un courrier, transmis à Antonio Guterres, par l’intermédiaire du Coordonnateur du Système des Nations Unis à Abidjan le mardi 12 octobre 2020.


"Comme vous et avec vous tous, je garde une grande confiance en Monsieur Antonio GUTERRES, un homme de dialogue et d’engagement." a laissé entendre Bédié dans ce communiqué lu par Maurice Kakou Guikahué, son directeur de campagne.


Dans son adresse à ses partisans et aux Ivoiriens, Bédié, faisant allusion au scrutin présidentiel d'octobre 2020 martèle : "dans votre grande majorité, et dans toute la diversité que compose notre Nation, vous vous opposez à cette forfaiture qui piétine, sans scrupule au vu et su de la communauté internationale, notre Constitution et les règles élémentaires de la démocratie.

J’observe surtout votre détermination à tout mettre en œuvre, chacun à son niveau, pour éviter à notre beau pays une nouvelle fracture qui, cette fois, risque de plonger notre Nation dans une situation désastreuse préjudiciable à nous tous, à nos enfants et aux générations futures.".


Non moins sans attirer l'attention de ses partisans qu'ils doivent compter d’abord sur eux-mêmes en faisant aboutir toutes les revendications par l’exécution rigoureuse du mot d’ordre de désobéissance civile lancé, et compter ensuite sur la Communauté Internationale, Bédié espère que compte tenu de la gravité de la situation que traverse le Pays, ainsi que des enjeux stratégiques que représente la Côte d’Ivoire pour la stabilité durable de la sous-région, que sa requête trouvera une écoute favorable auprès des Nations Unies. 


 

"Nous avons des raisons d’espérer qu’une analyse profonde de la situation aboutisse à la mise en œuvre de solutions qui préservent la paix et les droits de notre peuple.", a-t-il lâché.


Enfin, avec le soutien de l'ancien président Laurent Gbagbo, de Guillaume Soro, du président du FPI Pascal Affi N'guessan, de tous les leaders de l’opposition ivoirienne ainsi que celui de l’ensemble de la population, Bédié espère que ses ambitions de restaurer un État de droit en Côte d'Ivoire et de construire, avec l'implication de tous, une nation véritablement réconciliée avec elle-même, unie et prospère vont aboutir.


"Restons unis, solidaires et mobilisés dans l’action concertée pour le dialogue, la paix et le bonheur partagé par toutes nos populations qui ont tant souffert et pour l’avenir de nos enfants.", a-t-il conclu dans son communiqué.


Jean Chresus



 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Après Daoukro, les locaux de la CEI locale de Bongouan...
 
 
Côte d'Ivoire : Après Daoukro, les locaux de la CEI locale de Bongouanou visités par des casseurs, du matériel incendié
Politique
 
Côte d'Ivoire : Babily Dembélé président du parti CIDP arrêté et défér...
 
 
Côte d'Ivoire : Babily Dembélé président du parti CIDP arrêté et déféré  à la MACA ?
Côte d'Ivoire : Arrestation d'un cadre PDCI de Toumodi,  l'ACCD-RHDP dément toute implication du Ministre Amédé Kouakou
Politique
Côte d'Ivoire : Arrestation d'un cadre PDCI de Toumodi, l'ACCD-R...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Sans trop de surprise dans le contexte, les locaux de la CEI locale de Daoukro saccagés
Politique
Côte d'Ivoire : Sans trop de surprise dans le contexte, les locau...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Cameroun : L'exécutif sous le feu des critiques pour sa gestion du massacre d'enfants à Kumba
Politique
Cameroun : L'exécutif sous le feu des critiques pour sa gestion d...
Cameroun il y a 4 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élection 2020, après son appel du Félicia, Bédié interpelle pour l'ultime fois le secrétaire général de l'ONU António Gueterres via une lettre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah bon... Qu'il est drôle ce vieux machin... Tu appelles a la violence par boycott actif, tu commences la violence et tu appelles une ultime fois l'ONU... Ou bien ça commence à chauffer sur vous ? ATTENTION... ATTENTION... ATTENTION... J'insiste, nul n'a l'apanage de la violence... Toi, Bédié qui appelle à la violence, ça va pas louper tes biens à Daoukro, ceux de tes enfants, ta femme... Pareil pour amon tanoh déchu, mabri, fouegnin, assoa koudou, simone etc... etc... Si vous appelez à la violence soyez prêts à la vivre aussi. Si ça continue j'invite le PR à FERMER TOUTES LES FRONTIÈRES...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
IVOIRIENS, IVOIRIENNES... Rejetons toute violence à commencer par le boycott actif des sauvages... Ceux qui veulent la violence comme les bédié, affi, mabri et consorts, qu'ils envoient leurs propres enfants en première ligne. Le peuple les attend et ça va pas les louper... On observe... On veut peace mais faut pas insulter l'intelligence des gens en croyant que vous allez mettre vos biens et familles à l'abri pour que les autres se sacrifient pour vous. C'est plus 2011 ou 2000....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Mais tu sais où se trouve le siège de l'ONU non?
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
B86 contre monsi kroussa kroussa
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Compte sur toi- même N'zueba....L'ONU et ses tentacules organisations n'ont jamais pu faire plier un tyran, un anti-démocrate et dictateur dans ce monde............. ce sont des associations regroupant des pompiers. Si l'ONU pouvait faire changer d'avis à un président de chez nous, Gbagbo l'aurait fait et notre pays aurait été épargné par une stupide et inutile de guerre meurtrière.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
78%  
 
1101
Non
22%  
 
1
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement