Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit sanglant entre habitants à Dabou, ni armes de guerre, ni milices, 8 morts et un couvre feu décreté
 

Côte d'Ivoire : Conflit sanglant entre habitants à Dabou, ni armes de guerre, ni milices, 8 morts et un couvre feu décreté

 
 
 
 25184 Vues
 
  15 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 octobre 2020 - 21:23

Intervention de la Gendarmerie ce mercredi après midi à Dabou


Alors qu'un couvre feu a été ce jour décrété à Dabou du mercredi 21 au dimanche 25 Octobre de 19H à 6H du matin, on en sait un peu plus sur ce qui s'est passé dans cette petite ville à l'ouest d'Abidjan où des violences entre habitants ont entrainé la mort de huit (8) personnes.


Des sources du quartier Wrod-extension nous informaient que leur quartier avait été la cible d'une attaque à l'arme à feu orchestrée par des jeunes venus de Débrimou (Dabou).


Sur place, ce matin aux alentours de 9H TU, des coups de feu des fusils de calibre 12mm fusaient. Ils provenaient de tireurs embusqués dans la plantation d'hévéa située entre le carrefour menant au quartier Mangorotou et le village de Débrimou.


Nous trouverons un blessé d'une quarantaine d'année, à l'arme blanche (machette, ndlr) mal en point et pas identifiable faute de pièce, baignant dans une marre de sang qui sera par la suite transporté par les pompiers à l'hôpital Général de Dabou avant d'y mourir.


Des jeunes du quartier de Mangorotou armés de gourdins et d'armes blanches nous expliqueront que de nombreux blessés avaient été conduits à l'hôpital Général de Dabou. Sur place nous en dénombreront une quarantaine dont les vies ne sont pas en danger, dont plus d'une vingtaine blessés par balles de chevrotines et une dizaine par armes blanches.


Dans l'après midi, nous apprendrons qu'un jeune avait été agressé à son domicile sis au quartier Dix villas de Dabou par des inconnus armés d'armes blanches. Nous retrouverons l'homme d'une quarantaine d'année, d'origine béninoise, à l’hôpital Méthodiste avec une main gauche très abimée que les médecins tenteront de soigner au mieux.


 

Nous constaterons que contrairement à ce que certains rapportaient sans s'être déplacés sur place, aucune arme de guerre n'a été utilisée (arme à feu de calibre de type chevrotine et armes blanches, ndlr) et qu'il s'agit bel et bien d'un conflit entre habitants, et non d'action de milice.


Le bilan établi sur place fait donc état d'une quarantaine de blessés et 08 décès.


Les corps sont, à l'heure de la mise en ligne de l'article, 21H40TU, toujours conservés à la Morgue de Dabou, comme constaté.


08 véhicules et une dizaine de maisons ont également été incendiés ce jour en marge des affrontements entre communautés autochtones, allochtones et allogènes de Dabou.


Nous avons pu établir la liste des victimes décédées.


 

1- M. Konaté Beh, 65 ans, ivoirien, retraité, domicilié à Wrod-extension, sans autres précisions qui a été égorgé à son domicile par des inconnus armés d'armes blanches.

2- M. Meless Adou Péniel, une quarantaine d'années dont le crâne a été fracturé à la hâche sur la voie de Débrimou.

3- M. Mamadou Diallo, 66 ans, burkinabé, sans autres précisions est décédé par balles (chevrotines)

4-M. Sawadogo Hach Konan, 36 ans, ivoirien, sans autres précisions, décédé par balles ;

5-Dégba Aimé, 38 ans, ivoirien, sans autres précisions décédé à l'arme blanche.


Par faute de pièce d'identité, les 03 autres corps, de sexe masculin, qui sont décédés à l'arme blanche n'ont pu être identifiés par les services de l'Etat sur place.


Par ailleurs, suite à cette attaque, nous constaterons que des jeunes de la ville de Dabou ont décidé d'en découdre avec ceux des villages adjoukrous environnants qui ont fait une descente armée et en grand nombre sur ladite ville.


Enfin, l'intervention des forces de l'ordre, Police et Gendarmerie, venues en renfort, permettra de rétablir l'ordre et de progressivement ramener le calme en fin de journée.


Akissi Kouamé


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  15 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conflit sanglant entre habitants à Dabou, ni armes de guerre, ni milices, 8 morts et un couvre feu décreté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Merci de nous avoir ramené les vraies infos du terrain, dire que certains ont osé parler de milice et d'arme de guerre, vraiment...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Auoi?????? Rfi n'était donc pas sur place et a osé parler d'arme de guerre et de milice dans son édition ! Dangereux
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Précis, clair. Ca c'est du journalisme. Merci.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Je crois qu un appel a la nation de notre premier ministre est necessaire pour faire la lumiere sur tout ceci. Que les ames des victimes reposent en paix, combien de morts faudra t il pour que les parties taisent leurs querelles et aillent au dialogue?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Les habitants de Dabou vous disent avec preuves à l'appui qu'ils ont été attaqués par des milices et dozos armés et koaci le site du RHDP veut les contredire? Bandécons!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
@Marius, Tu dis vrai par rapport aux morts et blesses; c'est ce qui compte. Mais tu reste aveugle face a la responsabilite engagee. Ce sont vos deux imbeciles d'oppoants qui sont responsables et non le Pr. En plus vous etes plus moutons que quiconque car ces gens qui vous lancent dans les rue pour piller, casser, tuer n'ont aucune ambition pour la RCI. Ils ont tous diriger ce pays et vous connaissez leurs bilan mais par haine tribale, vous preferez les blanchir et suivre.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
@wence, l'imbécile, c'est celui qui brigue un 3e mandat, donc viole la constitution. L'imbécile c'est celui qui s'accroche à la cei centrale et s'accapare les cei locales alors qu'il se dit ultra majoritaire avec un bilan inattaquable. Si cet imbécile avait été un démocrate, on aurait pas eu cette posture radicale de l'opposition. L'imbécile, c'est celui qui ignore la cause de tout ça pour s'attaquer qu'aux effets.
 
 il y a 1 mois
Wence
Meme des personnes egorgees dans leur maison. Je pense qu'il repondre par la meme terreur. Appeller les dozos, c'est une guerre ouverte maintenant.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Et toi, le mouton aboyeur, que fais tu derrière ton clavier ?! Rends toi a dabou. Tu connais le chemin
 
 il y a 1 mois
Peace101
Voici les conséquences des actions des criminels bédié et affi. Le moment de leur faire subir toute la rigueur de la loi est arrivé... On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Voilà ce que ouattara a fait de la CI... le candidat de stabilité et de la paix est devenu celui a cause de qui règne que désordre et affrontements... vivement le 31 pour la finale du championnat de ce sinistre tyran
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Le rdr seul au pouvoir est dans une grande désobéissance civile contre l'opposition, dans leurs bastions et sur le campus contre les étudiants. Ce pouvoir trop autocrate, liberticide, cruel et tyranique avec l'opposition et beaucoup trop permissif avec ses milices composées de microbes armés infiltrent les marches, découpent les manifestants sous les yeux des forces de l'ordre qui en 2010 étaient elles-mêmes la cible des rebelles et des mêmes milices de ce pouvoir. Ces milices detruisent les biens des opposants, incendient leur résidence, tuent en toute liberté, appellent au meutre des chrétiens sans être inquietées. Ils suppléent désormais les policiers et font régner le désordre, ils poursuivent dans les rues à la machette ceux qu'ils jugent ne pas leur convenir tout comme à leur régime. Si réellent leur parti est composé de tous les peuples de notre pays pourquoi seul les djoula,millitants rdr, attaquent tous les autres Agni, baoulé, Adjoukrou, Beté, Ebrié, Attié, Guerré, Yacouba...?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Mais c'est normal que le correspondant pierre pinto de rfi raconte des mensonges depuis son salon de Cocody vu qu'il reçoit de l'argent, preuve à l'appui, de Jean Louis Billon. Il a été dénoncé par une proche du patron de Sifca.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
@Marius, tu peux ouvrir ta gueule et insulter imbecile, imbecile a tout bout de champ; plus imbecile que toi qui ignore que la CEI a ete mis en place en accord avec les chiens qui la denoncent aujoud8. Tu peux rester aveugle par ta haine qui va te ronger a mort. Boda krou, ADO avance et les elections vont se tenir au soir du 31 Oct.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Ayiii ! L'imbécile ignore t'il que lui même l'imbécile à traité d'imbécile les imposants d'imbécile ? POURQUOI chiale tu donc ? Ou bien l'imbécile que tu es est il capable de deviner ce qui se passera d'ici le 31 octobre ? Évidemment, pour gagner une course, il faut être dans la course. C'est pourquoi les opposants ont fait semblant d'être d'accord avec ton sale cafard de leader. Résultat, ton cafard baisse son froc. Imbécile
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement