Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dialogue politique,  l'opposition « Significative » décline une nouvelle fois l'invitation du Gouvernement
 

Côte d'Ivoire : Dialogue politique, l'opposition « Significative » décline une nouvelle fois l'invitation du Gouvernement

 
 
 
 9189 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 octobre 2020 - 18:11

Comme il fallait s’y attendre, l’opposition « significative » a pour la troisième fois décliné l’invitation du gouvernement.


Le FPI de Pascal Affi N’Guessan, le PDCI-RDA, d’Henri Konan Bédié et la plateforme Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) proche de Laurent Gbagbo attendus à la primature ont brillé par leur absence.


« L’invitation qui a été adressée aux partis politiques et aux candidats pour une rencontre cet après-midi ne nous concernerait que si cette invitation, dans le cadre de la facilitation internationale, est convoquée par la CEDEAO ou toute autre organisation internationale sous l’égide des Nations-Unies. Nous réitérons notre disponibilité et notre ouverture à la négociation et à la facilitation internationale et voulons réaffirmer que nous ne serons ouverts à ces négociations que dans un cadre de facilitation internationale. Nous restons ouverts au dialogue dans le respect de la facilitation internationale », indiquait Affi N’guessan.


 Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, a convié les partis politiques ayant pris part au dialogue politique sur le processus électoral 2020 à une séance de travail placée sous la présence effective de Monsieur le Premier Ministre, Hamed Bakayoko, le mercredi 21 octobre, à la salle C de la Primature ».


 

Le communiqué précisait que « cette rencontre est consécutive à la visite effectuée en Côte d’Ivoire par la mission ministérielle de la diplomatie préventive de la CEDEAO ».


Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dialogue politique, l'opposition « Significative » décline une nouvelle fois l'invitation du Gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Mais je comprends pas le PM, Alassane Ouattara lui même a dit "pas de dialogue" avec l'opposition l'autre jour en meeting à Man, ou bien Hamed Bakayoko fait sa chose de son côté maintenant. En tout cas il se prend une nouvelle claque. Ca fait trois tentatives et trois échecs. Il ferait mieux d'être actif sur le terrain.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Mon cher c'est réunion pour informer l'opposition comme en la Cedeao en a donné le ton en disant que les revendications de cette opposition sont irréalistes et inapplicables!..minan, le régime Rhdp ne fait que ce que la communauté internationale lui dit de faire pour qu'elle lui donne la légitimité de mater cette opposition bédiéïstes, eds-gor et autres comme ce fût le cas contre gbagbo quand son régime frontiste et lui ont été chicote voire massacrer avec la bénédiction de cette même communauté internationale !..et jusqu'à minan c'est pas parti quelque part !..avec gbagbo et blé goudé toujours en prison et
 
 il y a 1 mois
Symbioz
@le mouton ou rien... mais tu parles seulement faut aller arrêter qui tu veux... on attend ça même avec impatience... tu penses que c'est ca qui va faire arrêter la machine... pffffffff tu te mets le doigt dans l'œil... tenter regretter... c'est là même tout va être gnagami comme vous le disiez alors dans l'opposition... on va rendre le pays ingouvernable... espèce de cancre
 
 il y a 1 mois
SIMONDIDI
Le Président est le premier responsable des ivoiriens. Nous sommes aujourd'hui au stade des élections, s'il y a problème, c'est le président qui devrait appeler les ivoiriens à une table de discussion. Le premier ministre est à la fois partisan d'un candidat et responsable d'un gouvernement qui n'a plus de responsabilité. Il y a deux camps, un tient le pouvoir et donc responsable de l'Etat et l'autre s'oppose aux conditions de l'élection alors qu'il appelle les autres candidats pour discuter des conditions de l'élection. Hamed n'est pas le concerné, il n'est pas candidat ni le président de la République. Si Alassane veut mettre de l'eau dans son vin, qu'il appelle son grand frère Bédié, ils vont s'entendre et sauver la vie des ivoiriens. Leurs humeur et rancœur ne peuvent mettre tout le peuple ivoirien dans ce danger qui risque de diviser la Côte d'Ivoire en deux entre le nord et le sud. Que Dieu nous protège.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Fait divers... On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et puis d'ailleurs, que valent-ils aujourd'hui en CIV ? Ouvrez les yeux et vous verrez...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Fier de l'opposition, lucide, qui ne se laisse ni berner, ni prendre dans le piège de rencontres dilatoires. Elle réaffirme sa disponibilité à discuter, mais pas avec un pouvoir rigide engagé dans la lutte pour sa propre survie par le biais d'une élection tronquée d'avance. En 10 ans de gouvernance, on a eu le temps de se voir, de se connaître, et de devenir très yêrê !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Si le maudit et minabilissime mandela de sindou a fermé la porte au dialogue avec l'opposition comme le note le mouton @k, et que le PM Ham Bak lui, s'obstine à le maintenir, on ne peut que l'encourager dans sa posture. Car l'heure est grave pour ce pays. Un bon négociateur se caractérise entre autres par sa PERSÉVÉRANCE et malgré les trois échecs avec l'opposition, j'encourage le golden boy à ne pas abandonner. Quand c'est bon, il faut le reconnaître. Mais, une bonne négociation exige aussi des préalables et un environnement favorable à une solution gagnante-gagnante : la CONFIANCE. Quand la confiance est rompue, il est difficile d'entamer la négociation. Et si, au nom de la paix, il faille associer à cette négociation, la cedeao, l'UE et l'ONU comme médiateurs, les protagonistes ne perdent rien à essayer.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Les rdr là même qui vous voit oh... des plaisantins comme ca... on fait plus rien avec vous... dao a dit pas de négociations donc arrêtez de vous ridiculiser... dao dit une chose le loubard fait le contraire... ou bien si y a palabres entre vous dites nous... pffffffff sacré rdr... des malhonnêtes comme vous qui va s'asseoir encore seul avec vous et puis demain dao va appeler ca consensus pour qu'il soit au pouvoir a vie... tchrrrrrrrrrrr i biê kissè
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement