Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    A peine réélu, Alassane Ouattara déjà à la tâche, a reçu les lettres de créances de cinq ambassadeurs dont celles des français et allemand
 

Côte d'Ivoire : A peine réélu, Alassane Ouattara déjà à la tâche, a reçu les lettres de créances de cinq ambassadeurs dont celles des français et allemand

 
 
 
 15343 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 novembre 2020 - 12:09

Ouattara et Belliard, le nouvel ambassadeur de France en Côte d'Ivoire ce vendredi à Abidjan


Proclamé vainqueur de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 avec plus de 94% du suffrage exprimé et en attendant la confirmation du Conseil constitutionnel qui sera, à coup sûr, suivie d'une cérémonie d'investiture, Alassane Ouattara, Président de la république, est déjà là la tâche.


Il a reçu aujourd'hui, au Palais présidentiel, les lettres de créances de cinq ambassadeurs en postes à Abidjan, comme constaté sur place. Il s'agit des ambassadeurs plénipotentiaires de la Guinée, du Sénégal, de l'Angola, de l'Allemagne et de la France.


Tous ces diplomates ont dit leur satisfaction de se retrouver en Côte d'ivoire et d'avoir remis leurs lettres de créances au nouveau Président de la république, Alassane Ouattara.


Ci-joint, les propos des cinq Ambassadeurs relevés sur place par KOACI.


Camara Abdourahmane Sinkoun de la Guinée


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Je suis très heureux et très honoré d'être ici en tant qu'ambassadeur de la République de Guinée pays frère, lié par l'histoire et la civilisation. Dans le cadre de nos relations, nous allons développer les activités dans le cadre de l'agriculture, l'élevage qui constituent aujourd'hui la grande préoccupation du président Alpha Condé. Nous savons que la Côte d'Ivoire a une bonne expérience dans le domaine de l'Agriculture et de l'élevage. La Guinée contre aussi développer avec la Côte d'Ivoire, les relations d'échanges énergétiques ».



 

Abdou Khadir Agne du Sénégal


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Je voudrais rendre grâce à Dieu en ce jour béni de vendredi et dire tout l'honneur qu'on a eu aujourd'hui de présenter nos lettres de créances au président de la république, son Excellence, Alassane Ouattara et dire que le Sénégal et la Côte d'Ivoire entretiennent des relations parfaites, cela depuis la nuit des temps. Ces relations qui datent de l'époque de son Excellence Senghor et Houphouët qui se poursuivent aujourd'hui avec leurs excellences Maky Sall et Alassane Ouattara. Ce sont des questions qui touchent, la région, l'Afrique de façon générale, le monde. Notre mission aujourd'hui en tant qu'Ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire est de renforcer ces relations, et de travailler à faire en sorte qu'elles ouvrent de nouvelles perspectives et comme son Excellence l'a dit dans son intervention. Il a bien fait ressortir l'importance de la communauté régionale de la CEDEAO qui doit être l'endroit où se disputent, toutes ces grandes questions dans le contexte particulier que nous vivons, surtout une crise sanitaire sans précédent. Et la préoccupation majeure de tous nos pays, ce sera de relancer l'économie et donc, le Président de la république du Sénégal insiste plus particulièrement et là aussi il est un complètement aligné avec le président Alassane Ouattara sur la nécessité de renforcer, la dimension économique de cette relation parce que c'est une question centrale de la relation économique et de la diplomatie économique, tant prôné qu'il faudra remettre au centre de la relation entre ces deux pays. Pour le bénéfice exclusif deux Sénégal et de la Côte d'Ivoire et de ses deux peuples ».



André Panzo (Angola)


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Je viens de présenter mes lettres de créances à Son excellence monsieur le Président de la République. Dès maintenant, je me sens prêt à travailler pour renforcer les relations bilatérales entre l'Angola et la Côte d'Ivoire. Vous savez que l'Angola et la Côte d'Ivoire sont deux pays africains frères, deux pays qui disposent de potentialités qu'il faut exploiter. Je suis là pour œuvrer dans ce sens pour le bénéfice de nos deux peuples ».


Ingo Herbert (Allemagne)


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Je me réjouis d'avoir présenté mes lettres de créances auprès du Président de la République. C'est mon cinquième poste en Afrique comme diplomate. J'ai toujours rêvé de venir à Abidjan. L'Allemagne et la Côte d'Ivoire sont des amies. La Côte d'Ivoire est un pays avec beaucoup de potentiels pour une amélioration des relations entre nos deux pays dans tous les secteurs, notamment économique, scientifique, culturel et social. Comme nous l'avons dit, la paix ce n'est rien, mais ce n'est pas tout. Mais, tout n'est rien sans la paix. Nous souhaitons, pour la Côte d'Ivoire, pour nos relations et ma mission de renforcer ces relations entre nos deux pays, la paix et la stabilité ».


Jean-Christophe Belliard (France)


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Nous venons de vivre ce moment solennel de présentation de lettres de créance. Nous sommes dans un moment important de l'histoire de la Côte d'Ivoire, nous venons d'avoir des élections. Le souhait de la France, à présent, c'est d'aller de l'avant, que la Côte d'Ivoire retrouve par le dialogue, le chemin de l'apaisement, de la sérénité qui permettront à la Côte d'Ivoire de continuer sur le chemin du développement économique, comme la Côte d'Ivoire l'a fait depuis une dizaine d'années avec des taux de croissance importants. La France va continuer, dans les années à venir, à travailler avec la Côte d'Ivoire d'abord sur la sérénité, la stabilité, la paix, ensuite le développement économique qui passe par la stabilité, les projets de développement sur l'ensemble du territoire, les questions de sécurité qui sont importantes au moment où le terrorisme est proche. Nous allons travailler avec les Ivoiriens sur cet aspect important, parce que s'il y a le terrorisme il ne peut pas y avoir de stabilité et sans stabilité, pas de développement. Voilà la feuille de route pour les années à venir. C'est une feuille de route ambitieuse, mais la Côte d'Ivoire est un pays qui compte, qui pèse, qui a de l'influence dans la région et sur l'ensemble du continent africain. C'est le travail que le Président Macron m'a confié pour les années à venir dans ce pays qu'est la Côte d'Ivoire ».



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A peine réélu, Alassane Ouattara déjà à la tâche, a reçu les lettres de créances de cinq ambassadeurs dont celles des français et allemand
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Quelle énorme reconnaissance, énorme ! C'est vraiment une perle rare ce Ado.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ouattara déroule, il n'a vraiment rien en face. J'attends de voir le nouveau gouvernement avec impatience.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Apprends l'histoire de ce monde diplomatique depuis des siècles et tes yeux s'ouvriront mieux.
 
 il y a 2 mois
jordanchoco2020
y'a pas l'homme
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
Comparaison n'est vraiment pas raison. On avance !!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Vive la République... Vive la CIV et enfin vive le président PLÉBISCITÉ pour le premier mandat de la 3ème république.... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Très bien...on avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Tchiéééééééééééé, ces ambassadeurs viennent de faire une bourbe. Comment peuvent-ils laisser le Président du CNT de "Anselmo bruit" et aller se présenter au PRADO? Anselmo dit: " il n'y aura pas de présentation de lettre de créance à ADO. Ecrivez le, je vous le dis". Et puis fiaaaaaaaaaaa. Loooooooooooooooooool.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu dois vivre à Abobo derrière-Rail..
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
Meme au temps du pouvoir NAZI d’Adolf Hitler, des ambassadeurs présentaient leurs lettres de créances,,,,... Qu'est-ce que cet article de KOACI veut nous faire avaler(croire) ????
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Des ambassadeurs ont TOUJOURS présenté leurs lettres de créances à des sanguinaires dictateurs Rois et Chefs d'Etat de ce monde depuis des siècles...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement