Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Des gendarmes découpés à la machette lors de l'interpellation d'un justiciable
 

Cameroun : Des gendarmes découpés à la machette lors de l'interpellation d'un justiciable

 
 
 
 6948 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 14 novembre 2020 - 18:46


Un homme a découpé à la machette deux gendarmes lors de son interpellation vendredi 13 novembre 2020.


Un éleveur a découpé à la machette un commandant de brigade et son adjoint. 


La scène s’est déroulée à Pohbion, une localité située à une soixantaine de kilomètres de la commune de Ngambé Tikar, dans le Mbam-et-Kim, un des 10 départements de la région du Centre. 


L’éleveur soupçonné d’être impliqué dans de nombreuses affaires, avait été convoqué plusieurs fois à la brigade de gendarmerie de Ngambe-Tikar mais ne s’était jamais présenté.


 

Le commandant de Brigade et son adjoint ont donc décidé de descendre sur le terrain pour aller chercher l’éleveur, expliquent des journalistes sur place.

Les gendarmes entendaient ramener de force le concerné dans leur brigade. 

Ce dernier a plutôt choisi d’agresser violemment à la machette les pandores.  

Le commandant de brigade a été sérieusement blessé au bras apprend-on. Le commandant de brigade a eu les veines du bras sectionnées et la jambe poignardée. Et, son adjoint a eu les doigts tranchés. 


Au moment où il revenait à la charge pour les achever, l’agresseur a été abattu par un autre gendarme.


Les gendarmes dans le coma ont été évacués à Bafoussam (Ouest) pour recevoir des soins intensifs.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Des gendarmes découpés à la machette lors de l'interpellation d'un justiciable
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Incroyable....... Un acte barbare des siècles reculés et non au 21eme siècle. Nous ne cessons pas de condamner ces actes barbares un peu partout en Afrique. Un citoyen , lettré ou pas doit connaitre ses droits et devoirs dans son pays.....Le luxe dans des villes Africaines ne veulent pas dire les esprits de la population(paysane) " sont luxueux". Des gouvernements Africains parlent de taux de croissance á 2 chiffres, mais les réalités sur le terrain sont autres choses.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire KKB-artiste camerounaise, est il préférable d'éviter les rapports trop intimes avec ses collaborateurs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre...
 
3157
Oui
71%  
 
1162
Non
26%  
 
112
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement