Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Au moins deux gendarmes tués dans le Nord-ouest
 

Cameroun : Au moins deux gendarmes tués dans le Nord-ouest

 
 
 
 1369 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 novembre 2020 - 02:10


Deux gendarmes camerounais ont été tués mercredi. Leur patrouille mixte est tombée dans une embuscade tendue par les séparatistes au lieu dit Kissem une localité de Mbiame, département du Bui région du Nord-ouest.


« Une patrouille mixte de l’armée est tombée ce jour [mercredi] dans une embuscade tendue par les séparatistes à Kissem dans le Bui région du Nord-ouest », a affirmé sous couvert d’anonymat une source proche de l’armée jointe par Koaci dans la région. 


« Nous avons enregistré deux décédés dont un gendarme major et un stagiaire », a-t-elle poursuivi.


« Un civil de passage a reçu une balle au niveau de la poitrine », a précisé notre source.


L’information a été confirmée à Koaci par une source proche des services de sécurité. 


 

La patrouille mixte était composée de soldats de la 51e brigade d’infanterie motorisée de Bamenda et des policiers.


Les forces de défense et de sécurité paient un lourd tribut depuis le déclenchement de la crise anglophone en fin octobre 2016, née des revendications corporatistes d’enseignants et d’avocats.


La crise a débouché en octobre 2017 sur un conflit armé qui oppose des bandes séparatistes aux forces de défense et de sécurité.

Au ministère de la défense l’on indique qu’au moins 300 soldats et policiers ont déjà perdu la vie dans ce conflit.


Selon l’ONU, au moins 3000 personnes ont déjà été tuées depuis le début du conflit armé. L’organisation onusienne estime à 700 000 au moins, le nombre de personnes déplacées dans le cadre de cette crise.  


Des ONG et associations humanitaires recensent par centaines dans les deux régions, les crimes, séquestrations, enlèvements, décapitations, mutilations, viols, massacres de civils…


Le 24 octobre dernier, sept enfants dont 1 garçon et six filles âgés de 9 à 13 ans, ont été tués dans une école de Kumba dans le Sud-ouest.


 

Le gouvernement attribue ce massacre aux séparatistes armés qui affrontent les Forces de Défense et de Sécurité et s’opposent à la reprise de l’école dans les deux régions.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Au moins deux gendarmes tués dans le Nord-ouest
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
This country is just slipping deeper and deeper into some scary shit... I am really concerned for what would happen aftee Biya... I guess time will tell, right?
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement