Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Football féminin, désormais un arrêt maternité obligatoire de quatorze semaines pour les joueuses enceintes
 

Côte d'Ivoire : Football féminin, désormais un arrêt maternité obligatoire de quatorze semaines pour les joueuses enceintes

 
 
 
 9254 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 novembre 2020 - 16:29

La FIFA va introduire de nouvelles réglementations pour protéger les droits des joueuses, y compris un congé de maternité obligatoire, a annoncé ce jeudi l'instance dirigeante du football mondial.


Les règles proposées incluent un congé maternité obligatoire de 14 semaines, au minimum les deux tiers du salaire contractuel de la joueuse et une garantie qu' « aucune joueuse ne devrait subir de désavantage à la suite d'une grossesse. »


Le règlement prévu stipule également qu'à leur retour au travail après un congé de maternité, les clubs doivent « réintégrer les joueuses et fournir un soutien médical et physique adéquat. »


Si le football féminin n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière en Côte d’Ivoire, ses joueuses son concernées par cette décision qui concerne toutes les 204 fédérations membres de l’instance dont la Fédération Ivoirienne Football (FIF).


Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Football féminin, désormais un arrêt maternité obligatoire de quatorze semaines pour les joueuses enceintes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des noms de personnalités impliquées sortent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Assoa Adou annonce un retour de Laurent Gbgabo à la mi-mars, vous y c...
 
1375
Oui
29%  
 
3179
Non
67%  
 
216
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement